Logo Sensation Rock

THE LIBERTINES + TRAMPOLENE, le dimanche 15 décembre, à l’O2 Academy Birmingham

Pour notre dernier concert anglais de 2019, nous sommes allés retrouver Carl Barât et Pete Doherty à l’O2 Academy de Birmingham. The Libertines sont en plein tournée du Royaume Uni, et en sont à leur deuxième date complète ce week-end à Birmingham, dans l’enceinte de 3000 places.

 

Pour ouvrir cette soirée, c’est le groupe de rock alternatif Trampolene qui monte sur scène. Le trio est déchainé et fait fortement monter la température !

Entre Trampolene et The Libertines, pendant que les techniciens installent le matériel, un humoriste monte sur scène pour un sketch. Malheureusement, pour une raison qui nous est inconnue, le pauvre homme a à peine pu dire deux phrases que le public se met à faire plus de bruit que lui pour éviter qu’il parle. John Hassal, le bassiste de The Libertines, monte même sur scène pour faire taire la salle, mais rien n’y fait, l’homme quitte alors la scène.

C’est maintenant au tour des très attendus The Libertines de faire leur entrée en scène. Ils sont acclamés par le public. Le quatuor débarque sur The Delaney et démarre ce concert en fanfare.

Les titres s’enchainent et, Pete Doherty et Carl Barât semblent assez complices ce soir. Ils ne communiquent pas beaucoup avec le public mais inversement, le public chante à plein poumons pendant toute la soirée.

La deuxième partie de la setlist est encore plus intéressante car elle regroupe les titres les plus populaires du groupe, ce qui rend l’ambiance dans la salle grandiose.

Le concert est particulièrement intense sur des titres comme Can’t Stand Me Now, The Ha Ha Wall, Up The Bracket, What Became Of The Likely Lads ou encore Time for heroes.

Le groupe britannique nous offre un rappel de quatre titres qui se fini par le tube Don’t Look Back Into The Sun dans une ambiance électrique !

Crédit photos : Louis Comar

Total
1
Shares
Related Posts