Logo Sensation Rock

TEMPLES + ANNI B SWEET le 20 novembre 2019, Trabendo, Paris 19

Anni B Sweet qui ouvre pour Temples ce soir n’est pas une inconnue. Elle en est déjà à son quatrième album, « Universo por Estrenar » ( sorti en Mai dernier ) et avait fait le buzz il y a quelques années avec sa reprise du « Take on Me » de A-Ha. Le dernier album de l’Espagnole est une vraie merveille, le premier chanté dans sa langue natale. Son concert prouve à quel point il est cohérent qu’elle ouvre pour toute la tournée européenne de Temples. Certes, sa musique n’est pas exactement la même que celle des Britanniques mais elle exhale le même parfum de pop-psychédélique. Chez Anni B Sweet, la partie psyché est présente mais moins immédiate que chez les anglais. Les morceaux dévoilent des charmes infinis et le chant en Espagnol y ajoute une touche ensoleillée qui fait que l’on rêve d’écouter cette musique lors d’un coucher de soleil à Ibiza. Malgré une carrière déjà bien remplie, la jeune femme se montre presque timide remerciant le public d’être venu si tôt pour la voir et de faire preuve d’ autant d’ enthousiasme à l’écoute de ses morceaux, ce qui semble pourtant la moindre des choses. Un concert absolument parfait pour une artiste au talent immense. On a hâte de la revoir très vite en tête d’affiche.
Temples a sorti récemment un troisième album qui retrouvait toute la beauté de leur premier opus. C’est sans doute pour cela que le groupe puise l’essentiel de sa set-list dans ces deux galettes délaissant un second album un poil décevant ( et qui visiblement l’avait été également pour le groupe ). Temples semble avoir une facilité évidente pour pondre de délicieuses pop songs psychédéliques aux refrains accrocheurs. Le groupe est doué, c’est indéniable. Lorsqu’on entend « You’re Either on Something », on se dit qu’ils savent, à l’instar des groupes des 60’s, délivrer ce genre de pop-song subtile et délicate. Tous les morceaux délivrent des trésors d’imagination musicale et l’on sent bien que l’on a affaire à des érudits rock. Mais même si cela s’avère excellent, il manque un petit quelque chose. C’est parfait et en fait peut être trop parfait. On aimerait que cela dérape un peu plus. Lorsque le groupe se lance dans des soli de guitares psychédéliques comme sur « Colours to Life », soudain cela prend une autre dimension. Le reste du temps, c’est beau, agréable mais ne ça ne décolle pas vraiment, même sur les titres les plus accrocheurs comme « Hot Motions », pourtant excellent single. Heureusement, le combo retrouve cette folie sur deux magnifiques titres de « Sun Structures » : « Shelter Song » et « Mesmerise ». Le premier conclut superbement le concert avant que le second, seul rappel mais quel rappel, n’enflamme la salle. Là enfin, on a droit à d’incandescentes guitares psyché qui font durer le titre au delà de dix minutes.
Au final, un très bon concert mais qui paradoxalement nous laisse un peu sur notre faim. Temples est un super groupe mais il leur faudrait se libérer davantage et faire exploser toute leur veine créative. Ils en sont assurément capables.

SET LIST TEMPLES

The Howl
Certainty
A question isn’t answered
You’re Either on Something
Colours to Life
Holy Horses
The Golden Throne
Oh The Saviour
Hot Motion
The Beam
Context
Keep in the Dark
Atomise
Shelter Song
Mesmerise

Live Report par Pierre-Arnaud Jonard

Total
1
Shares
Related Posts