Logo Sensation Rock

The Raconteurs “Help us stranger”

THE RACONTEURS Help us stranger

 

         Un nouvel album de Jack White, qu’il soit seul ou entouré, est toujours un événement. On se demande toujours quelle direction il empruntera, quel groupe il sortira de son chapeau et quelles trouvailles seront au rendez-vous…

Cette fois, c’est une chanson qui semble avoir guidé son choix puisque White confiait récemment que c’est après avoir composé ‘Shine the light on me’ qu’il s’est dit que ce morceau ne pouvait convenir à aucun autre de ses projets.

Onze ans après ‘Consolers of the lonely’, le super groupe donne donc une suite avec ‘Help us stranger’ et reste toujours aussi percutant. Jack White et Brendan Benson retrouvent leurs postes de coleaders, chanteurs et guitaristes toujours épaulés par les excellents Jack Lawrence à la basse (également dans les Dead Weather, autre groupe du susnommé Jack) et Patrick Keeler à la batterie, sans oublier Dean Fertita en guest de luxe (lui aussi faisant partie des Dead Weather et des Queens of the Stone Age). La famille est donc réunie et nous propose ici onze nouvelles compositions signées Benson et White ainsi qu’une reprise électrifiée et électrisée de ‘Hey Gyp (dig the slowness)’, originalement composée par Donovan en 1965.

         Un communiqué de presse avait annoncé des Raconteurs « plus puissants que jamais », on ne peut que confirmer tant l’allure est soutenue et musclée dès l’entrée en matière avec ‘Bored and razed’ ou encore avec ‘Don’t bother me’ qui fonce tout droit toutes guitares dehors avec une certaine envie d’en découdre. Les riffs sont légions et efficaces : on pense notamment à ‘Sunday Driver’ (single annonciateur de l’album) et ‘What’s yours is mine’, du pur White dans le son et le placement de la voix dans les couplets, un titre qui multiplie les pistes et les changements de tempo sans jamais dévier de sa trajectoire.

Le rythme est tour à tour enlevé (‘Help me stranger’ et ‘Live a lie’) ou posé (avec la quasi folk ‘Only child’) mais ça balance toujours. Plus d’une décennie après leur dernier album en date, on s’aperçoit combien ces Raconteurs nous ont manqué. Loin d’être rouillés, l’alchimie fonctionne toujours à merveille et ‘Thoughts and prayers’ termine l’album en beauté avec ses sonorités plus traditionnelles et un violon au son estampillé bayou rappelant à nos oreilles le ‘Old enough’ de 2008. Vous l’aurez compris, les Raconteurs sont bel et bien de retour et entre traditions et saturations, nous ne bouderons pas notre plaisir !

                                                                                                                     Mars’Ial

Video LIVE :  ‘Help me stranger’ https://www.youtube.com/watch?v=ds2gXvwX1BY

 

Artiste : The Raconteurs

Album : Help us stranger

Label/distribution : Third Man Records

Date de sortie : 21/06/2019

Genre : Rock

Catégorie : Album rock 

Total
17
Shares
Related Posts
Read More

BORN RUFFIANS, Ruff

Deux ans après Birthmarks, le groupe canadien Born Ruffians sort Ruff, sur les labels Paper Bag et Yep Roc, un disque retour aux…
%d blogueurs aiment cette page :