Logo Sensation Rock

INTERVIEW – Baroness

Quatre ans après le superbe  Purple , Baroness revient avec un disque encore plus magnifique :  Gold and Grey . Un album composé de dix sept morceaux tous plus forts les uns que les autres. Aujourd’hui, le groupe sludge américain semble au sommet de son art. Rencontre avec leur guitariste Gina.

Quelle était votre intention pour cet album. Comment l’avez-vous pensé par rapport à Purple  ? 

On a pas parlé de ça. Les choses sont venues naturellement. On a voulu essayer de nouveaux trucs sur ce disque. On a développé nombre d’images et de mélodies différentes. Chacun a amené ces idées. Il m’est difficile de dire comment le disque s’est construit par rapport à la façon dont cela avait été fait pour Purple car je n’étais pas encore dans le groupe à cette époque. Ce que je peux dire, c’est que cet album représente un peu le déroulement d’une journée. Il a un côté très cinématographique.

Le son du disque est assez psyché.

Oui, c’est vrai. On voulait un disque qui soit assez psychédélique. On a mélangé plein de sons pour cet album. Le dernier titre de l’album est particulièrement psyché. On l’a fait en une prise.

Comment es-tu rentrée dans Baroness. Est-ce quelque chose qui t’a surpris de rejoindre ce groupe ? 

Totalement. Je ne m’y attendais pas du tout. J’ai rencontré John et on en a discuté. J’ai ensuite rencontré les autres membres du groupe. Tout s’est passé de manière naturelle. On a composé tous ensemble pour le disque. C’était cool d’écrire avec eux.

Vous avez repris Dave Fridmann à la production comme pour  Purple . 

John avait été très content de son travail sur la production de Purple. Cela avait été une bonne expérience. Il est très gentil, super ouvert et n’est pas le cliché que l’on peut imaginer du producteur rock. J’étais très heureuse de bosser avec lui car c’est un super bon producteur. J’avais beaucoup aimé son travail avec MGMT. On a travaillé avec lui directement au studio. Pour Purple , les morceaux avaient été écrits avant d’y rentrer.

 Pourquoi avoir choisi Borderlines comme premier single extrait de l’album ?

Parce que c’est un titre efficace. Il a un côté immédiat qui en fait un parfait single même si c’est en même temps un morceau étrange.

 John a toujours dessiné les pochettes des albums de Baroness. Il est très inspiré à chaque fois par Mucha. Pourquoi aime-t-il tant ce peintre ?

Je ne sais pas. Nous n’en avons jamais parlé.

La tournée américaine a déjà démarré et vous venez bientôt en Europe.

Oui, cela va arriver vite. La tournée européenne débutera en Septembre. On sera sur la route avec Volbeat. C’est cool parce que j’adore ce groupe. On est impatient de venir jouer chez vous.

Total
1
Shares
Related Posts