Logo Sensation Rock

THE CRIBS, 24-7 Rock Star Shit

24-7 Rock Star Shit, deuxième album de The Cribs, prend l’esthétique lo-fi de leurs deux premiers LP. Cependant, cet état de fait ne signifie pas qu’il n’y a pas de subtilité qui attendent d’être retrouvées après des écoutes répétées. Le disque contient de nombreux riffs enragés et ravageurs, mais on a comme l’impression que ces salves d’énergie tentent d’être masquées par des sonorités davantage pop.

L’album s’ouvre sur le titre Give Good Times, un morceau qui donne le ton avec une entrée en matière tonitruante, à coups de guitares affûtées et de distorsions un peu crades. Ryan James Jarman, le chanteur de la formation, ne fait qu’amplifier le côté garage du morceau avec une voix rauque et enraillée, au fond du mix. Les titres s’enchaînent avec frénésie et sans crier gare, on tombe souvent sous le charme des compositions parfois assez curieuses, il faut le dire, des musiciens et frères anglais. La présence de Steve Albini en studio semble toujours inspirer les groupes à éliminer les couches pour produire un son brut et honnête, sans artifice, tel est encore le cas avec ce disque. Les changements de rythmes sont astucieux et pour le moins efficaces. Quelques ballades acoustiques viennent également sublimer et casser la cadence établie.

Dans ce nouvel effort studio, le groupe se recentre sur l’essentiel, à savoir la combinaison guitare – basse – batterie, point final. Les effets sont minimes et de fait très bien dosés. Certains morceaux se détachent cependant du lot, tel est le cas de Rainbow Ridge ou Broken Arrow.

In Your Palace est punk mélodique (à mi-chemin entre The Offspring et Pixies) tandis que Dendrophobia est un titre cohérent et sûrement le plus solide de l’album avec une pléiade d’émotions au programme.

Dead at the Wheel s’éloigne du reste de l’album et lui donne une nouvelle direction avec des sonorités psychédéliques et des cordes à la Pink Floyd : rêveuses et brumeuses mais toujours fascinantes. Une voix plutôt laconique accompagne ce plein de cordes. Dead at the Wheel montre que le groupe peut travailler dans une esthétique D.I.Y./raw.

24-7 Rock Star Shit est l’album le plus rapide que The Cribs ait jamais enregistré clame le groupe avec un brin de cynisme, de critique et de condamnation envers les groupes du moment. Cet opus est en grande partie réalisé pour les vrais fans du groupe –  les fans qui veulent un album semblable à leur son original. Il y a cependant un risque qu’on oublie cet album, pourtant plutôt réussi, pour ne retenir que les prestations live qui, à chaque fois, nous offrent une décharge d’énergie salvatrice.

Artiste : The Cribs

Album : 24-7 Rock Star Shit

Label/Distribution : Sonic Blew

Date de sortie : 11/08/2017

Genre : Garage/Pop/Rock

Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

Slash – Slash

Warner Slash, guitariste mythique des Guns’n’Roses, est de retour. Evidemment certains featurings vont faire bondir les puristes mais…