Logo Sensation Rock

MADJIVE, Business First

 

Madjive marque le début de l’année 2017 par la sortie de son nouvel album : Business First. Le quatuor bisontin partage son énergie et sa folie depuis presque 10 ans dans toute la France et en Europe. Dans leur style garage rock teinté de punk, ils nous font découvrir 12 titres au travers de ce troisième opus.

 

Business First débute avec Ignition Program, un titre un peu particulier puisqu’il s’agit d’une instrumentale qui intègre des samples d’annonces de passages radio et d’interviews du groupe. Une petite dose d’ego trip plutôt bien sentie qui s’avère être une bonne rampe de lancement pour l’album. Le riff de guitare annonce d’entrée la couleur, et montre que la formation bisontine, une fois de plus, ne va pas faire dans la dentelle. Pour finir de convaincre les indécis, Ignition Program se conclut par : « C’est simple, chaque morceau est une décharge d’énergie dans ta gueule… ET BIM ! », une synthèse qui a le mérite d’être claire. I’m Addicted prend la relève et se charge de maintenir le rythme effréné installé par le riff du premier titre.

 

Madjive va à l’essentiel, dans le fond comme dans la forme. D’ailleurs, plusieurs morceaux présents sur Business First sont plus courts que le format standard des 3 minutes. Pas de chichis, ils sont là pour envoyer, et de ce coté, le quatuor ne fait pas les choses à moitié. En ce qui concerne le fond, ils ne s’interdisent pas, par exemple, dans le sur-vitaminé Draft Sketch & Outlines, de conclure le titre par une outro Bossa Nova complètement improbable chantée en français.

 

Bien que la formation adopte un style direct et puissant, l’album est loin d’être pauvre musicalement. Si vous arrivez pendant quelques secondes à arrêter de secouer la tête frénétiquement au rythme de la batterie ( déjà, chapeau ), vous pourrez certainement apprécier le soin apporté aux arrangements. On peut prendre l’exemple de Rigged Show, qui, dans un style rock old school, nous offre une introduction et des transitions accompagnées par des descentes de guitare très bien pensées. Le titre ne se prive d’ailleurs pas d’un bon solo à l’ancienne, dans les règles de l’art, finissant d’achever nos cervicales.

 

C’est Another Guidance qui a la lourde tâche de conclure l’album. Et pendant une grosse minute, on croirait presque que Madjive a décidé, le temps d’une ballade, de nous montrer son véritable visage : une sensibilité à fleur de peau. Chant A Cappella accompagné de chœurs graves, presque solennels, puis d’une guitare au grain clair….une ambiance cordiale s’installe, le doute avec. Essayent-ils de nous préparer à l’arrivé prochaine d’un album folk/religieux en acoustique? Non. Définitivement non. La voix espiègle du chanteur et la saturation des guitares reprennent vite leurs droits, envoyant tout balader dans un ultime élan d’énergie aux airs d’hymne.

 

On l’aura compris Business First ne sera pas la meilleur bande son pour accompagner votre séance de Yoga entouré de ficus. Il est en revanche fortement conseillé pour n’importe quels autres types de situations.

À noter que le groupe sera en concert à la Rodia de Besançon le 12 mai prochain, en compagnie de Imperial State electric.

– Mickaël Descieux

 

 

Artiste : MADJIVE

Album : Business First

Label/distribution : Label Indépendant

Date de sortie : 01/03/2017

Genre : Garage Rock / Punk

Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :