Logo Sensation Rock

INTERVIEW : Circa Waves

Actuellement en pleine promotion de leur nouvel album Different Creatures, nous avons posé quelques questions au groupe Circa Waves. Vous pouvez découvrir ci-dessous les réponses de Kieran Shudall, le leader du groupe britannique.

Salut Circa Waves ! Peux-tu m’en dire plus sur le processus d’écriture et d’enregistrement de ce nouvel opus ?
Début 2016, j’écrivais tous les jours pendant quatre mois, j’avais environ 150 titres. Ça a été intense pour moi et quelque peu fou, mais je pense que ça en valait la peine. J’avais une bonne collection de titres grâce à ça, dans lesquels je pouvais piocher pour créer Different Creatures. C’est comme ça que ce nouvel opus est né.

Justement, Different Creatures est en quelque sorte plus sombre et lourd que Young Chasers. Était-ce intentionnel ?
J’ai écris ce qui me venait naturellement. Je ne me suis jamais inquiété à ce sujet, d’ailleurs. J’écris différentes sortes de morceaux tout le temps, c’est venu assez rapidement et simplement pour moi. J’écoute de la musique assez axée “heavy rock” depuis que je suis jeune alors… Je suppose que ça vient de là, ça fait parti de moi.

Quel genre de musique as-tu écouté le plus ces derniers temps ?
Un peu de tout, ça peut aller de la pop comme Twenty One Pilots à la musique d’ambiance, quelque chose de plus calme façon Brian Eno. J’essaie de ne pas limiter ma consommation de musique à quelque chose d’unique, je ne veux pas écouter juste un genre. J’aime diversifier les choses.

T’es-tu déjà inquiété de la façon dont les nouveaux titres peuvent être perçus par les fans de la première heure ?
Je suis toujours intrigué de voir les réactions mais j’écris de la musique que j’aime, j’écris pour moi. C’est une façon pour moi d’être fier de ce que j’ai fait, peu m’importe ce que les gens en pensent, moi je fais quelque chose dont je suis fier et c’est l’essentiel.

Dis-m’en plus sur ton son de guitare, à quoi ressemble ton pedalboard ?
Cela change de temps en temps. J’ai été dans tellement de vitesse et de distorsions.
Je trouve que ma préférée est pour le moment Angry Troll de Way Huge. Je l’utilise dans beaucoup d’enregistrements ces derniers temps, c’est vraiment ma préférée.

Quelles qualités sont pour toi celles qui font un excellent frontman ?
L’honnêteté est pour moi primordiale dans la performance d’un artiste. Tu le ressens, ça. Tu peux voir dans ses yeux s’il est perdu dans sa musique. Pour être un excellent frontman, il faut quelqu’un qui donne tout ce qu’il a à son public. Quelqu’un d’honnête et de vrai.

Que pourrais-tu donner à un groupe qui vient juste de commencer ? As-tu des conseils ?
Il faut écrire le plus de musique possible. Avoir de la matière est tout ce qui compte.

Si tu pouvais être programmateur d’une soirée rêvée à tes yeux, qui choisirais-tu ?
The Beatles, avec Circa Waves en première partie.

Selon toi, qu’est-ce qui est la partie la plus exigeante quand on est un musicien ?
Le plus dur c’est d’être loin de la famille, qui est pour moi quelque chose d’essentiel à ma vie. C’est important, et c’est parfois compliqué à gérer.

Peux-tu dire quelque chose en Français pour nos lecteurs ?
ça va être OK.

Un grand merci aux personnes ayant fait en sorte que cette interview ai pu être possible, merci à Kieran Shudall pour ses réponses.

Propos recueillis par Alexandre LAMY / Traduction par Marion ARNAL

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

BIRTH OF JOY

Les rockeurs de Birth Of Joy ont publié un nouvel album intitulé Get Well le 26 février via…