Logo Sensation Rock

BALINGER

Qui ? Ils sont quatre. Thomas Caillou à la guitare Electrique, Gui Duvignau à la basse, Gaetan Allard à la batterie et Jim Rosemberg au chant et la guitare. Les quatre furent deux fois finalistes du Prix Ricard S.A Live Music (en 2013 et 2015). Au départ, le groupe était nommé Jim Expédition et c’est à travers le jazz que les membres de Balinger se sont rencontrés « le jazz nous donnait une sensation de liberté : on en a d’ailleurs gardé le goût de l’improvisation ». L’improvisation comme moyen plutôt que comme fin, comme boîte à outil que l’on entend certainement dans le piano minimal de Ghost, comme une écume portée par la marée de cette voix en proie à des émotions contradictoires. Cette idée de vague, on la retrouve sur Reborn Again et sa cymbale crash houleuse.

Quoi ? Influencé par les années 90, entre Radiohead, At The Drive-In ou Elliott Smith, l’émotion affleure par une voix toute en variations comme sur Reborn Again, soutenue par des arrangements harmonieux. Fire Burning prend quant à lui des intonations surf avec un riff nerveux. Littéralement, le balinger est un navire qui écuma les océans entre les quinzième et seizième siècle. L’aventure épique s’incarne sur Evolve et ses allures tragiques, Voices dans sa saturation déchirante, mais aussi dans le bourdonnement d’All Alone. Ce sont là autant de morceaux qui dénotent de la capacité du groupe à s’attaquer aux abysses.

 

Où ? Cela fait maintenant quatre ans qu’ils ont donné naissance à ce projet. Ils ont déjà écumé plus de 70 concerts dont Solidays, Rock En Seine, Le Rock Dans Tout Ses Etats ou Le Printemps De Bourges. Récemment, Balinger a effectué une résidence création de lumière au Forum de Vaureal afin de peaufiner le live qui accompagnera cet ablum.

 

Quand ? Let Go est sorti 2 février 2016 chez Moonkeeper Records. Ils joueront le mercredi 17 mars 2016 au Point Ephèmère.

 

Facebook

Site

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :