Logo Sensation Rock

NASSER, #4

DIMANCHE 3 JUILLET 2011

http://cdn2.greatsong.net/album/extra/nasser-4-110802789.jpgBonsaï Music/Warner/2011

Nasser, soit trois musiciens Nicolas, Simon et Romain (N, S et R pour Nasser), sort son premier disque sous haute influence DFA et Soulwax.
Mélangeant rock et electro, le trio a déjà quelques maxis à son actif (#1, #2 et #3) et un titre comme Come On est une excellente carte de visite, le genre de titre qui peut fédérer facilement deux types de public, avec son gimmick de guitare, son rythme dansant et un refrain qui affolerait n’importe quelle valve de coeur artificiel. Le seul petit problème, c’est qu’on peut avoir l’impression que le groupe se répète un peu durant l’album. A trop se servir de la recette “guitare électrique + machines”, Nasser fait souvent du surplace, le disque trouve alors ses limites.
Même si The Shooter, qui trouverait sa place sur une compil Ed Banger ou sur la B.O. d’un film de Quentin Dupieux, sort du lot, on fait le constat que ce disque est résolument taillé pour les virées nocturnes plus que pour l’écoute au salon. Quelques invités donnent de la voix, notamment Jessie Chaton sur le très gossipien Wake Up, et Kid Francsecoli sur Lust And Love.
Ensuite, il faut écouter les paroles qui révèlent un certain humour (Century, A Base De Papapapa).
Quelques titres énergiques et taillés pour le dancefloor indé sur ce premier album de Nasser, mais qui ne suffiront peut-être pas à marquer leur époque.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :