DAUGHTER, Not To Disappear

Le trio londonien Daughter revient avec un deuxième album intitulé Not To Disappear, trois ans après leur premier opus, If You Leave. On peut dire que la patience a fini par payer, tant on retrouve des titres intenses, similaires à leurs débuts, tantôt lugubres et méditatifs, et toujours audacieux et directs.

Not To Disappear a été produit par Nicolas Vernhes (Deerhunter, War on Drugs, Animal Collective) à New York et coproduit par le membre du groupe Igor Haefeli.
Elena Tonra, Igor Haefeli et Remi Aguilella ouvrent l’album avec New Way, une introduction qui donne le ton. Remplie de mélodies mélancoliques, bien dans le style dont le groupe nous a habitué, on plonge rapidement dans leur univers introspectif certes relaxant mais souvent sombre et lourd.

Alone/With You est un titre fort, qui commence par ces mots : I hate sleeping alone, I hate sleeping with you, avec la voix d’Elena qui surplombe des carillons qu’on distinguent difficilement en fond. Ce titre est porteur d’un message contradictoire, un individu tourmenté ne voulant pas être seul, mais qui affirme tout de même se sentir seul dans une relation. La haine de soi et une certaine paralysie émotionnelle sont les thèmes récurrents de l’album. On assiste à une véritable rédemption et au sentiment de l’amour renaissant de ses cendres. Bouleversant. D’ailleurs, dans les dix titres composant l’album, on croirait bien souvent qu’Elena lance désespérément un appel au secours dans sa façon de chanter.
En gardant leur propre identité et malgré la morosité ambiante et intrigante qui plane sur beaucoup des morceaux de Not to Disappear, Daughter donne une touche un peu plus rock à cet album à coups de guitares saturés et de beats de batteries plus incisifs qu’auparavant, pour un résultat un cran au-dessus que leur précédent opus.

Not To Disappear est sans doute plus convaincant que leur premier essai, If You Leave, pourtant déjà encensé par la critique. On ressent à travers ces dix titres que le trio a gagné en maturité et que les musiciens osent davantage affirmer leur univers et l’explorer plus en profondeur. Paris gagnant.

 

Artiste : Daughter
Album : Not To Disappear
Label/Producteur : Glassnote
Date de sortie : 15/01/2016
Genre : Rock, Alternatif
Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :