Logo Sensation Rock

KID WAVE, Wonderlust

Après un premier EP remarqué (Gloom / 2014), le très cosmopolite Kid Wave, basé à Londres, sort un premier album très shoegaze à faire pâlir bon nombre de leurs collègues californiens. Efficace.

 Wonderlust, c’est un peu comment faire du neuf avec du vieux…Ou le contraire, selon…Mais pas seulement. Inconnu jusqu’à la sortie de leur premier EP, les quatre échevelés de Kid Wave, par ailleurs exemple de parité (2 garçons, 2 filles), ont en plus des origines aussi diverses qu’il était improbable de les voir réunis (Suède, Australie et Angleterre). C’est entre autre, l’ensemble de ces singularités qui finalement les rend attachants, plutôt agréables à écouter, et un poil subtil…

Au gré d’un son entre 70’s et surtout 90’s, servi par la douce et grave voix de Lea Emmery (plutôt douée), et les guitares archis moulinées de Mattias Bhatt, adepte d’effets en tout genre (trop peut être), les titres de l’album ont quelque chose de plein de choses qu’on à déjà entendu, pour la plupart qu’on a aimé, avec ce je ne sais quoi de vintage. Pas vraiment assez original pour devenir le disque culte de l’été, plutôt basic même, cependant suffisamment inspiré pour présager des lendemains prometteurs. Car du talent, il y en a malgré le convenu des titres de cet album. Wonderlust, le premier jet de la galette homonyme, annonce la couleur. Plutôt catchy, riffs simples et volontiers doublés pour augmenter la puissance, on est entre le Best Coast des débuts garage (sans le surf), un peu de Raveonettes psyché, voir le Big Country des 80’s. Tout comme Gloom, un tantinet pop-punk aux airs de New Order, toujours simple, et toujours efficace. Quelques mentions spéciales, comme l’excellent Baby Tiger, heavy-pop dark à la ricaine, saturée aux petits oignons, ou le très garage grunggy sixties Freeride. Tout cela s’écoute finalement sans trop y faire gaffe, et les intentions finissent par l’emporter sur des compos manquant d’audace mais néanmoins homogènes.

Bien que pas vraiment révolutionnaire, Kid Wave est assurément rock’n’roll, et parvient sans prétention à discrètement nous faire transpirer des oreilles avec ce son vaguement crado sophistiqué, mais qui se sifflote facilement sous la douche fraiche post canicule. Un album assez pêchu et qu’on peut quand même glisser sans problème dans sa valoche estivale…

 

 

Artiste : Kid Wave

 Album : Wonderlust

Label/Distribution : Heavenly Recording

Date de sortie : 01/06/2015

Genre : Pop/Rock

Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

CALI, Vernet-Les-Bains

ALVA/Wagram/2012 Après les engagements politiques foireux (L’espoir) et après avoir fait la truite en scandant son admiration pour…