Logo Sensation Rock

ROYAL BLOOD au festival des EUROCKÉENNES DE BELFORT 2015 – Vendredi 3 juillet

Royal Blood est un jeune (2013) groupe de rock – rugueux, garage et minimal, composé d’un duo Basse / batterie qui va bien – en provenance directe de l’une des villes musicales les plus fiévreuses de chez nos amis qui roulent de l’autre côté – de la Manche – : Brighton.

Ils sont tombés – du rocher anglais— dans la potion magique quand ils étaient petits : Mike Kerr (chant, basse) et Ben Thatcher (batterie), font du rock –  un rock hargneux qui s’enracine pourtant bien dans un blues taciturne – mais pas comme tout le monde : Royal Blood c’est une belle paire de rockeurs, jeunes et talentueux tout pareil que les cousins Led Zeppelin et Dr.Feelgood ou encore Queens of the Stone Age à la seule différence qu’ils ne sont que deux pour faire tout ce boucan – comme les Whites Stripes et les Drenge – et que la basse remplace et – on peut le dire ici – surpasse, sa cousine à six cordes.

Leur premier album éponyme est un franc succès : depuis sa sortie fin août 2014 on oublie complètement l’absence effective de guitare qu’on s’apprêtait partout à leur reprocher : les mélodies sont burnées, chaudes et carrément addictives ; leur set : taillé dans le sang, la sueur et un gros son Grunge / stoner ; mélangeant la voix sexy et angoissée de Kerr, aux frappes sauvages et suaves d’un Thatcher qui ne lésine pas sur la baguette. La basse est  féroce, elle fournit des détails complexes ainsi qu’un grondement de moteur sourd, et c’est la batterie qui marque le rythme.

Les titres géniaux se suivent et s’emboîtent le pas de Little Monster flanquée de plans de batterie aussi violents que précis et de riffs de basse pleins d’énergie vive et de disto ; Blood Hands où Kerr avoue volontiers qu’il a «du sang sur les mains» ; le génial Figured Out, où s’entrechoquent les cordes de la basse et les peaux de la batterie dans un vacarme orchestral ; ou encore Out Of The Back dans laquelle on a l’impression que les fûts de Thatcher sont au bord de l’implosion ou encore You Can Be So Cruel, où la voix de Kerr se fait sensuelle et plaintive.

Mike Kerr parvient à totalement réinventer le son de la basse pour l’utiliser jusqu’à son optimum. Quant à Thatcher, son talent semble résider dans une incroyable, car simultanée finesse et force de frappe. Les deux acolytes, très complices sur scène, nous dévoilent une entente idéale qui semble la clé de leur réussite live :

“Quand on a essayé de jouer à deux, après plein d’expériences de groupes, ça a tout de suite marché, ça sonnait neuf et frais, la liberté dans les contraintes… Depuis longtemps, j’ai développé ce son particulier avec ma basse, qui remplit l’espace aussi bien qu’une guitare. Le défi pour nous, ce n’était pas de trouver un son mais plutôt de composer de bonnes chansons. On a commencé sans autre but que de s’amuser, d’être créatifs et d’avoir le plus gros son possible. Et on va continuer comme ça, ça nous a plutôt réussi.”

La formule est trouvée – chimique et alchimique, sorte de pierre philosophale, changeant le son en or –,  la potion subtile infuse et se diffuse par les ondes de radio à l’international. Piqué au vif le public redemande un peu de ce sang royal en intraveineuse. De là tout découle et le groupe décolle : à partir de la fin 2014 le duo entreprend une tournée mondiale (Paradiso d’Amsterdam, Olympia de Paris, Alcatraz de Milan…). Dès lors le duo remporte le prix du meilleur groupe britannique au Brit Awards de cette année, et se retrouve également couronné du NME Award 2015 du meilleur groupe live, devant The Libertines, Kasabian ou encore Foo Fighters. Rien que ça. Du coup après Coachella ( le festival américain de renommée internationale qui s’est tenu le 10 avril dernier), où s’effectue vraisemblablement leur sacre, Royal Blood s’apprête à assurer la première partie des Foo Fighters pendant tout l’été 2015.

Et comble du bonheur pour le festival Belfortain, le duo anglais viendra nous faire tâter de la corde et nous mener à la baguette vendredi 3 juillet sur la grande scène des Eurockéennes de Belfort, qui vous garantissent je cite, un concert ” Sang pour Sang pur Rock ! “

2015RoyalBlood_0046_DC_040315 2015RoyalBlood_0116_DC_040315 2015RoyalBlood_0767_DC_040315

Royal_blood_1214 royal_blood_koko_750_richgray royal-blood-770

Photo by Sundel Perry
Photo by Sundel Perry

RoyalbloodMPGweb royal-blood-newcastle Royal-Blood-par-Fred-Lombard

 

Royal-Blood-Press-Ex-Aug-2014-2000x1333 tumblr_na7pm4uuvg1t9s9koo2_1280Royal Blood 'Come On Over' by AB-CD-CD

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :