Logo Sensation Rock

LIVE REPORT : FAKEAR + KUAGE + THE GEEK X VRV + VALI MO + POINT POINT + SURFIN LEONS. FESTIVAL GENERIQ. SAMEDI 14 FEVRIER 2015. LA RODIA. BESANCON (25)

Ce Samedi 14 Février les bisontins de tout âge se sont fondus en une foule bouillonnante à la Rodia pour assister à l’avant dernière soirée du festival GénériQ qui avait lieu du 12 au 15 Février à Besançon, Belfort, Dijon et Mulhouse. Au programme de cette soirée très attendue affichant complet une semaine auparavant :Vali mo, Kuage, The Geek X VRV, Point Point, Surfin Leons et le très espéré Fakear.

On ne présente plus les soirées electro de la Rodia connues pour leur franc succès sur Besançon. Que les Dj’s, beatmaker et autres viennent d’ici (on pense aux associations locales comme le Citron Vert, Lunar Mouth, No Fate…) ou d’ailleurs, le public est toujours au rendez-vous. Il en était de même pour les concerts d’hier où Caen était mis à l’honneur avec la venue de Kuage et de Fakear. Un public particulièrement jeune et surmotivé s’était déplacé en masse pour l’occasion. Public clairsemé pour un début de soirée qui commence avec Vali Mo affublé d’un maquillage singulier, sorte de Frankeistein recousu peinturluré de noir et de blanc. Ambiance club au départ qui se transforme petit à petit en un univers plus « tripant » avec un écran en fond de salle diffusant des formes géométriques colorées s’emboîtant et se déformant. On termine sur un set plus énervé avec une rythmique rapide et brutale qui rappelle le titre & Down de son prédécesseur Boys Noize connu pour une electro house agressive. La salle se remplie au fur et à mesure pour Kuage, duo montant caennois formé par Gabriel aka Superpoze et Adrien de Concrete Knives qui prennent le relais, clavier et guitare en main. Un soleil en hologramme surplombe la salle. Rythmique sourde, synthétiseur omniprésent, l’ambiance est plus posée et rappelle les productions de Jon Hopkins. La voix d’Adrien Leprêtre part en écho. Paroles à peine audibles avec le premier titre A part of you de leur EP sorti le 24 octobre dernier. Le public afflue, danse, tape du pied.

IMG_1322

On change radicalement de décor avec l’arrivée du duo The Geek X VRV qui alterne entre electro, hip hop et funk. On retiendra l’excellent morceau Muy Tranquilo de Gramatik remixé par leur soin et qui illustre parfaitement les choix musicaux du duo de DJ. La salle est à son comble pour la venue de Fakear, jeune Dj en pleine ascension de la scène electro trip hop française. Son troisième EP Sauvage nous avait fait voyager au milieu des paysages indiens et présageait un show envoûtant à la croisée de Bonobo et de la world music. Décollage pour le moyen orient avec Damas aux sonorités orientales accompagné de synthés en rafale. Escale à Bollywood avec La Lune Rousse morceau central de l’EP dominé par des voix féminines à peine compréhensibles. Acclamation du public survitaminé. Invitation au voyage et à la danse avec des beats énergiques. La foule, ultra réceptive, en redemande et Fakear revient après un rappel avec le tube en puissance Neptune qui nous fait repartir dans des contrées indiennes et qui n’est pas sans rappeler le remix de Disclosure par Flume You and me.La Rodia se vide petit à petit et ce 14 février se termine avec Point Point pour un set electro varié allant du garage à l’electro trash en passant par la house.

Une soirée qui, à travers les productions électroniques aux influences et ambiances différentes, illustre bien le succès du festival Génériq accompagné d’un public éclectique et dynamique. Rendez- le 15 février à Zone art pour l’ultime concert du festival avec Dad Rocks.

Solène Barbier

Crédit photos : Clémence Mesnier

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :