Logo Sensation Rock

DECOUVERTE : EX HEX

Qui ? Ex Hex, un rock band très girl power et/ou un girl’s band de power pop très rock. Originaire de Washington DC,  du nom du 3e album solo de la guitariste chanteuse Mary Timony, Ex Hex c’est  trois musiciennes accomplies des nineties – Mary Timony, Laura Harris et Betsy Wright. Le trio fait incontestablement partie des groupes qui nous restent en tête de longues heures durant. Et puis, ne négligeons pas les autres forces en présence du girls band, qui  parvient également à nous étonner par le son de sa guitare Jangle Pop, ainsi que l’esprit véritablement rock qu’il communique. On n’avait pas entendu ça depuis longtemps.

Quoi ?Rips,  c’est un premier album enregistré en deux semaines au printemps dernier. Comme une manière de commencer par la fin : l’album sonne comme un disque des Runaways, entre solos de guitare inspirés, batterie énervée et hymnes rock’n’roll. Qu’on se le dise, Rips n’est pas encore dans la tombe. Tout commence par Don’t Wanna Lose.  Déjà un tube : éclat de guitares engageants, chant presque parlé au vocodeur et textes assumés. « Si vous écoutez de plus près vous pourriez entendre le son » nous scande Mary Timony de sa voix suave à la fois masculine et féminine. À écouter pied au plancher, au volant d’une vieille bagnole. You Fell Apart nous galvanise avec une mélodie à la fois sur les chapeaux de roue et multicolore. Waste Your Time fait part d’un son de guitare super jangle pop tout à fait fantastique. Dans une ambiance plus cool, Hot And Cold s’impose comme l’un des titres les plus réussis de l’opus – la vidéo est immanquable, avec Ian Svenonius en guest –. La preuve que la Power Pop peut aussi être langoureuse. Une fois encore, Ex Hex trouve un son bien singulier qui crée une véritable addiction.

Finalement, Ex Hex réussit la prouesse d’offrir d’entrée de jeu un premier album abouti comme ça se voit rarement. N’ayons donc pas peur des mots, Ex Hex est l’un des meilleurs all girl band de ces dernières années. La force power pop de Rips est sensationnelle et de très nombreux titres s’imposent comme de nouvelles références en la matière – que ça soit How You Got That Girl façon balade rock des nineties ; Waterfall, marqué par la suavité de la voix de Mary Timony et les riffs ravageurs de la bassiste Betsy Wright. Les titres d’EX Hex ont cela d’intéressants qu’ils mêlent avec brio les mélodies rock presque country façon Jack White, à un phrasé grunge, qui entraine volontiers sur la piste de danse. Romantique mais burnée – New Kid – Sensuelle, mais ferme dans l’engagement –  War Paint, peut-être en référence au girls band du même nom – la production de l’album est uniforme et de bonne qualité.

Quand ? Rips est sorti le 7 octobre 2014.

Où ? D’ores et déjà en tournée internationale, elles participeront entre-autres au festival Les Femmes S’en Mêlent le 17 février à Paris au Divan Du Monde et seront le 18 février à La Péniche de Lille dans le cadre de ce même festival.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :