Logo Sensation Rock

LORD HURON, Lonesome Dreams

PIAS/2012

Encore un disque de 2012…Mince. Tant pis, c’est bien alors on en parle. Quand on a l’impression que les Fleet Foxes ont fait des petits, on en parle.
Dès End Of The Earth, le formidable titre qui ouvre Lonesome Dreams, le premier album de Lord Huron (trois EP parus avant), on se dit que Ben Schneider et sa bande ont puisé leurs influences chez les porteurs de barbe de Seattle, pour le choix des harmonies vocales et des instruments. Ce n’est pas forcément un mal, et ce genre d’influences et de sonorités est toujours apprécié dans ces pages. On pense aussi à Patrick Watson, My Morning Jacket, Sufjan Stevens ou Josh Tillman tant le groupe semble vouloir s’écarter par moments de la formule guitare-basse-batterie et tente des arrangements ambitieux (Time To Run) et qui en plus accrochent l’oreille (Lonesome Dreams, In The Wind).
En composant des morceaux aux ambiances éthérées, Lord Huron crée un univers assez singulier qui a le potentiel pour se faire une place.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

-M-, Îl

Barclay/Un hiver sale/2012 Ca commence comme sur un disque de relaxation ou un mauvais album de bruitages de…