Logo Sensation Rock

MARK EITZEL, Don’t Be A Stranger

Decor Records/2012

Mark Eitzel est un vieux briscard. Menant une carrière discrète, cela fait pourtant maintenant 30 ans que l’homme roule sa bosse, en solo ou en groupe avec American Music Club. Cette douzième production en solitaire est à l’image de l’homme: discrète, chaleureuse et sincère.

Eitzel en a vu des vertes et surtout des pas mûres (un arrêt cardiaque en 2011, notamment), c’est ce qui a nourri un Don’t Be A Stranger très réussi. A l’instar du titre d’introduction, malgré des paroles sombres, ces nouveaux morceaux apportent de la lumière dans la discographie du Californien. Les arpèges délicats de I Know The Bill Is Due, par exemple. Tout ici est fin et doux. Comment ne pas succomber à l’épure de Costumed Characters Face Dangers While At The Workplace ou à la manière dont Why Are With Me coule sur vous ? Eitzel en profite même pour y endosser le costume du crooner le temps d’une All My Love alanguie. Avec ce nouvel album plus accessible et d’une incroyable douceur, Mark Eitzel réussit à emporter l’adhésion de cette rédaction et on souhaite à son album de finir sous le sapin cette année.

Total
0
Shares
Related Posts

ARCHIMEDE, Trafalgar

Jive Epic/Sony Music/2011 La fratrie de Laval présente son nouvel album, Trafalgar, suite pas forcément surprenante de leur…