Logo Sensation Rock

LIVE REPORT: NADA SURF, Rock Altitude Festival, Le Locle (Ch), Jeudi 16 Aout 2012

La glace de la patinoire du Locle a disparu pour laisser place à un parterre d’écorces afin d’accueillir les festivaliers de cette septième édition du Rock Altitude. Ce soir se produit la première tête d’affiche de l’édition 2012, les Américains de Nada Surf. Les New-Yorkais sont en pleine tournée marathon et sont de retour sur le territoire helvètique un mois après un passage à Montreux.

Après avoir fait sa propre balance, le groupe prend possession de la scène. Clear Eyed Clouded Minded ouvre le set et d’entrée on sent une énergie débordante venir de la formation, malgré le fait que chacun soit arrivé la veille au soir ou le jour même d’un peu partout du globe (New-York, Angleterre, Berlin, Ibiza). Et on est surtout rassuré de voir Daniel la clope au bec et la bière à la main, lui qui est resté allongé toute la journée suite un sandwich douteux ingurgité à l’aéroport (attention, scoop Sensation Rock!). Matt est en pleine forme et ne cesse de communiquer et plaisanter avec le public. Il s’interroge sur la structure de la patinoire, se demandant si celle-ci est censée tenir debout uniquement le temps du festival ou si elle est vouée à vivre plus longtemps. Le groupe montre une envie sincère de jouer, malgré le fait que le public soit clairsemé et que la “salle” soit tout juste remplie à moitié. Mais les présents peuvent jouir des morceaux proposés par le quintet, en grande partie issus du dernier album The Stars Are Indifferent To Astronomy. Formation à cinq pour une des dernières dates ensemble. En effet Matthew annonce que Calexico va produire un nouveau disque et que par conséquent Martin Wenk doit rejoindre son groupe. Et c’est bien dommage tant son jeu de trompette apporte profondeur et émotion à 80 Windows et de swing à Blankest Year.
Le public, plutôt calme en debut de show, se laisse finalement aller progressivement au son de formidables pop songs efficaces (Jules And Jim, Whose Authority) ou des compos résolument rock comme Hi-Speed Soul où Daniel Lorca nous offre un jeu de basse bien lourd et où la rythmique imposée par Ira Elliott emmène letitre jusqu’à une grosse explosion sonore. Mais on retient ce soir que derrière l’efficacité des ces chansons, Matt Caws reste un très bon compositeur qui sait offrir des moments de grâce comme le fabuleux When I Was Young et la poignante See These Bones.
Nada Surf démontre donc toute sa puissance sur scène et va réconcilier les quelques déçus de la prestation montreusienne. Et pour clôturer le show, le rappel voit le public chanté avec le groupe sur Always Love et faire les choeurs sur le refrain de Blankest Year, qui à lui seul résume bien la soirée: “Oh fuck It, I’m going to have a party!”.

Report et photos -F.

© – copyright – 2012

Setlist

. Clear Eyed Clouded Minded

. Waiting For Something

. Happy Kid

. What Is Your Secret?

. Teenage Dreams

. Whose Authority

. Amateur

. Weightless

. Jules And Jim

. 80 Windows

. When I Was Young

. Hi-Speed Soul

. Looking Through

. See These Bones

. The Way You Wear Your Head

Rappel

. Always Love

. Blankest Year

Total
0
Shares