Logo Sensation Rock

LIVE REPORT: ALABAMA SHAKES, Les Eurockéennes, Belfort, Dimanche 1 Juillet 2012

Dimanche boueux aux Eurockéennes de Belfort mais dimanche heureux. C’est l’idée que je me suis mis en tête quand j’ai réalisé que nous allons sûrement passer un bon moment en compagnie des Alabama Shakes, qui vont nous redonner je l’espère un peu de baume au coeur en ce jour vraiment apocalyptique suite aux orages et pluies de la veille.

Signe du destin ? Lorsque Britanny et ses hommes entrent en scène la pluie cesse. Le quatuor lance Goin’ To The Party pour ouvrir les festivités et déjà tout le monde se tait devant la voix si envoutante de Britanny. S’en 487714_4171665491119_1857146546_n.jpgsuit le très bon Hang Loose, très soul-country et entrainant nous plongeant au fin fond de l’Alabama et sa musique sudiste. Arrive Hold On qui ouvre l’excellent album Boys & Girls, véritable tube pop/rock mené par la voix fougueuse de Mrs Howard. Le groupe enchaine avec son premier succès radiophonique I Found You ,véritable hommage à la soul des 70’s, magnifiquement interprété. On sent nettement l’engouement de la foule qui commence à se faire de plus en plus dense intriguée et bluffée par la prestation des jeunes musiciens.

Certes le bassiste et les autres musiciens semblent un peu en retrait par rapport à la charismatique Britanny mais qu’importe les morceaux s’enchainent à merveille pour notre plus grand plaisir. On passe à une soul les plus émouvantes de Rise To The Sun à un blues-rock teinté de country avec le génial Always Alright qui viendra redonner un large sourire au public trempé, provoquant au passage quelques déhanchés. Séquence émotion avec le puissant You Ain’t Alone et son interprétation encore plus poignante que la version studio. Dans la même veine quoi que plus électrique, Be Mine viendra nous soutenir dans notre détresse avec ce sentiment d’espoir qui s’échappe du morceau vraiment intense. Le country-blues sera une fois de plus mis en avant par I Ain’t The Same ou encore avec le très beau On Your Way nous faisant plonger encore une fois dans la période Americana des années passées. Plus énergique arrive Mama teinté de rockabilly très entrainant pour un résultat du tonnerre. Sur les mêmes bases, Heavy Chevy viendra clore le set d’1h ou on ne s’est vraiment pas ennuyé un seul instant.

168843_4171666571146_114624993_n.jpgIl y a encore quelques mois ce groupe d’Athens en Alabama était encore méconnu de tous et là en ce dimanche ils se retrouvent propulsés sur la grande scène des Eurockéennes aux côtés des plus grands…

Cette ascension fulgurante, Alabama Shakes la doit avant tout à son talent et en particuliers à sa chanteuse Britanny Howard à la voix si incroyable, intense et sincère.

Total
0
Shares