Logo Sensation Rock

SOUL ASYLUM, Delayed Reaction

Legacy/2012

Revenant de nulle part, le groupe auteur du tube des early 90’s Runaway Train sort son onzième album. Et il faut avouer que c’est vraiment par pur hasard qu’on est tombé sur ce Delayed Reaction. En effet, on ne peut pas vraiment dire que Soul Asylum, en dehors du hit sus-cité, ait un réel impact chez nous. On tend l’oreille quand on les entend dans une B.O de film (en gros dans chaque production de Kevin Smith), mais à côté de ça, on ne peut pas dire qu’on soit assidu. Et malheureusement, cette nouvelle parution risque de ne pas faire changer nos habitudes. S’il reste un album sympa à écouter en musique de fond, il n’y a pas réellement de pistes qui nous fera délaisser notre assiette d’apéricubes. Des morceaux indies classiques (Gravity, Let’s All Kill Each Other), pseudo punk-rock (The Streets) ou ballades (Into The Light), il n’y a pas vraiment de quoi s’emballer. On retiendra tout de même peut-être deux titres qui sortent un peu du lot: Cruels Intentions, une compo feutrée au piano jazzy et The Juice, un morceau rock qui empreinte beaucoup au Boss et qu’on verrait bien sur la bande-son du prochain Kevin Smith justement. A part ça…

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :