Logo Sensation Rock

DAWN LANDES, Mal Habillée

Fargo/Almost Musique/UFO/2012

Cette Américaine méconnue en France dévoile une poignée de morceaux en français en signe d’attachement à la culture hexagonale.

“Parlez-vous français ?” ou le charme de la langue de JB Poquelin dans la bouche d’une chanteuse américaine…Cette jeune femme au parcours étonnant (originaire de Louisville, Kentucky, Dawn Landes s’est installée à New-York où elle a travaillé comme ingénieur du son notamment avec Philip Glass et Joseph Arthur. Elle a aussi joué dans le groupe Hem et ouvert pour de nombreux groupes tels que Midlake, Suanne Vega ou encore Feist. Ses morceaux figurent sur de nombreuses B.O. de séries TV) a passé pas mal de temps en France et a découvert au fil de ses rencontres le charme désuet des chansons yé-yé, incluant à son répertoire des relectures de classiques de Françoise Hardy, Georges Brassens, Serge Gainsbourg. Bref, le bagage était là, Dawn n’avait qu’à se servir parmi les nombreuses chansons.
L’EP débute avec une jolie ritournelle très arrangée, Mal Habillée, qui pourrait faire office de berceuse. Puis vient La Vie Au Lasso, country song sucrée mâtinée de sonorités années 30. Dawn Landes ne joue d’ailleurs pas seul, on compte parmi les invités un revenant,
Ignatus, Matthew Caws de Nada Surf et Tunde de TV On The Radio. Précieux invités, donc qui prêtent leur voix ou leur ukulélé.
Le leader de Nada Surf interprête avec sa compatriote une relecture jazzy du titre L’Ingénue. Oscar, l’une des réussites du EP est tout aussi jazzy et respire cet esprit gainsbourien. On retrouve bien à travers ces quelques morceaux empruntés ici ou là, le spleen à la Françoise Hardy (le touchant et épuré Bonsoir Bonjour). Plus loin, des choeurs masculins façon doo-wap accompagnent la douce voix de dawn sur Charleville-Mézières écrite par Stéphane Cadé (auteur-compositeur méconnu ayant ouvert pour Thomas Fersen, La Rue Kétanou…). Enfin, l’Américaine reprend La Cane De Jeanne de Brassens, un moment suspendu, tout en
légèreté.

Dawn Landes réussit donc le pari de s’essayer au français, à la manière d’April March, le résultat est tout à fait charmant, varié et fait le pont entre les cultures françaises et américaines.

L’EP est disponible en format digibook avec notamment des illustrations réalisées par Dawn Landes.

3 Questions à Dawn Landes :

http://www.ivox-promo.fr/v2/wp-content/uploads/2012/05/MDIMG_1159.jpg

Dawn, qu’est-ce qui t’a donné l’impulsion pour enregistrer des chansons en français ?

Mes deux premiers albums sont sortis sur des labels français et j’ai passé beaucoup de temps en tournée en province. J’était intrigué par tout et je voulais vraiment apprendre à parler cette langue. J’ai commencé par écouter beaucoup de musique de la période yé-yé et voilà (en français !). J’ai rencontré des musiciens français incroyables qui sont devenus mes amis et ont tous contribué à ce disque. Il y a David (Tahiti Boy), Jérôme (Ignatus), Karen (Katel), Stéphane Cadé et bien d’autres.

Comment as-tu rencontré Matthew Caws de Nada Surf et Tunde de TV On The Radio et pourquoi voulait-tu travailler avec eux ?

J’ai rencontré Matthew en tournée quand j’ouvrais pour Nada Surf. Je connaissait son amour profond pour la France et la langue alors je lui ai demandé s’il voulait chanter avec moi sur le disque. Tunde avait travaillé avec David avant et j’étais vraiment heureuse de l’avoir avec nous pour chanter. Et je suis fan de ce qu’il font chacun de leur côté.

Quelle est ta chanson française préférée de tous les temps ?

Peu importe combien de fois je la chante, je souris toujours quand j’entend Tous les garçons et les filles…C’est une chanson parfaite.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :