Logo Sensation Rock

OOMPH !, Des Whansinns Fette Beute

Sony Music/2012

“Heureusement, il y a l’indus”, disait le prophète. Pas sûr, diront certains…Fer de lance du mouvement Neue Deutsche Härte (“Nouvelle Dureté Allemande”, en français), Oomph ! délivre un nouveau disque, pas si dur que ça…

Pour les fans d’indus teuton, Oomph ! est un groupe important, qui a fortement influencé Rammstein, ces derniers ayant dépassé leurs maîtres depuis, en terme de notoriété. Dero, Crap et Flux ne sont pas vraiment des héros de BD mais pourtant ils ont eu tendance sur ce nouvel album à édulcorer un peu leur propos, penchant vers un peu plus de facilité.
Après plusieurs collaborations avec la chanteuse de Within Temptation, Nina Hagen ou bien Apocalyptica – histoire d’attirer l’attention peut-être -, Oomph ! a pris le chemin d’un metal avec des mélodies immédiates, lorgnant vers les pistes de danse (Such Mich Find Mich), le metal symphonique sans inspiration (Bis Der Spiegel Zerbricht), le neo-metal (Die Geister Die Ich Rief, Bonobo) et paie son hommage à Depeche Mode (Kleinstadtboy). Le groupe allemand a fait mieux niveau efficacité
(malgré Regen ou Deine Eltern).

En somme, rien ici ne donne vraiment envie d’aller plus loin, une ou deux écoutes suffisent pour se dire que Oomph !, a du mal à ne pas devenir l’ombre de lui-même.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :