Logo Sensation Rock

THE MAGNETIC NORTH, Orkney : Symphony Of The Magnetic North

Full Time Hobby/PIAS/2012

Une nuit, Erland Cooper a fait un rêve. Ce rêve est devenu un très beau disque. Coup de ♥.

On a l’impression que ça n’arrive que dans les films ou les livres, mais non, l’histoire est bien réelle. Le musicien anglais Erland Cooper (à qui l’on doit deux disques sous le nom Erland & The Carnival) a imaginé l’écriture de ce petit chef-d’oeuvre après un rêve, celui où Betty Corrigal lui apparait et lui demande de raconter son histoire et celle des Orcades. Par la suite, il en parle à son acolyte Simon Tong (ex-guitariste de The Verve, membre des éphémères The Good, The Bad & The Queen) qui trouve l’idée géniale. Enfin, le duo embauche la chanteuse Hannah Peel (auteure d’un premier album folk, Broken Wave, paru en 2009). L’aventure peut commencer.

Le trio se met à enregistrer sur place, un archipel atypique et hanté, ce disque de pop symphonique magnifié par des morceaux tels que Bay Of Skaill. Ce titre est sublimé par les voix d’Erland et Hannah qui se marient merveilleusement, puis par les choeurs divins du final. C’est d’ailleurs une chorale locale qu’Erland et ses amis ont embauché pour l’occasion.

Sur Bay Of Skaill, comme sur Nethertons Teeth, les arrangements de cuivres, de cordes y sont très beaux. Puis, contre toute attente, une reprise. Pas n’importe quelle reprise : Hi Life de Syd Matters. Jonathan Morali et sa bande doivent être honorés d’être revisité sur ce disque. The Magnetic North délivre une interprétation troublante, tout bonnement belle et habitée.
La production du disque n’est pas avare en arrangements, c’est d’ailleurs Hannah Peel qui les signe. Parfois, on se rapproche de sonorités folkloriques.
Il y a une jolie ballade, Betty Corrigal, qui raconte l’histoire de la jeune femme apparue dans le rêve d’Erland, que l’orchestre accompagne là aussi. Le petit harmonium de Warbeth et son accompagnement electronica, les cuivres sur Rackwick accompagnant les voix d’Hannah et Erland, Orkney, Symphony Of The Magnetic North regorge de perles de pop mélancolique.
Erland Cooper, Simon Tong et Hannah Peel délivrent avec Orkney, Symphony Of The Magnetic North un somptueux concept-album, qui réunit ballades ou berceuses inquiétantes et grandes chansons orchestrées.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :