Logo Sensation Rock

THE KILLS, The Last Goodbye 7” & 10”

Domino Records/PIAS/2012

C’était le 14 Février 2002, que Jamie Hince et Alison Mosshart ont posé les pieds pour la première fois sur scène sous le nom de The Kills. Dix ans à parcourir ciel, terre et mer, dix ans d’amour, dix ans à nous électriser, dix ans célébrés à N-Y. Le 14 Février 2012 sortait sur le label Domino deux versions vinyle du superbe morceau The Last Goodbye.

Les Kills ont symbolisé ce dernier adieu par une assiette blanche brisée. C’est le motif gravé que nous retrouverons sur le 45t édition limité accompagné d’un petit album de polaroids pris par le groupe. Les morceaux présents sur l’objet ne diffèrent pas de ceux pressés sur le 10’. Etrange Saint Valentin, tragique et torturée. The Last Goodbye est une poésie, déclamée par une Alison sensible, oubliant le félin qui la possède. C’est un clavier au chant répétitif qui accompagne la dame et les grésillements en fond sonore apportent à ce titre une touche totalement intemporelle. Le Velvet Underground, est sans aucun doute, l’un des groupes qui a le plus influencé le duo. Pale blue eyes prend une tout autre dimension par rapport à l’originale. La ballade, presque berceuse du Velvet, se transforme en un rock puissant et électrique, qui ne gâche en rien l’essence première du morceau. La face B contient deux reprises, frappante, VV & Hotel, nous dévoilent leur coté lyrique. One Silver Dollar, est égale à l’originale, interprétée par Marilyn Monroe. Le second track est une cover de Patsy Cline, Crazy. Ce morceau acoustique, totalement différent de la première version country, clôt le recueil d’une façon intimiste.

Une décennie vient de ce terminer pour les deux compagnons, ils nous le font remarquer avec ces morceaux parlant d’amour tragique. Mais sans aucun doute, leur chemin va se poursuivre sur de nouvelles contrées. Et les Kills n’en ont pas fini de nous en mettre plein la vue.

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

TAME IMPALA, Currents

Les australiens de Tame Impala, Kevin Parker en tête, sortent leur troisième album studio. Une immersion inattendue et…
Lire

THE SHINS, Port Of Morrow

Columbia Records/Sony/2012 La parenthèse Broken Bells (momentanément ?) refermée, James Mercer revient à ses premiers amours avec cette…
%d blogueurs aiment cette page :