Logo Sensation Rock

RODRIGO Y GABRIELA, Area 52

Warner/2012

N’est ce pas les Mayas, peuple du Mexique, qui, dit-on, seraient à l’origine de cette malédiction de la fin du monde en 2012 ? Si tel est le cas, certains ont décidé de la débuter en beauté. L’incroyable duo mexicain, Rodrigo y Gabriela, revient avec un album de genre nouveau, Area 52. Une première dans leur discographie, la collaboration avec une formation de treize musiciens cubains, appelée C.U.B.A.
Area 52est une compilation des morceaux favoris du duo et c’est sous l’égide du producteur Peter Asher que le projet a pu voir le jour. L’album s’ouvre surSanto Domingo, dès les premières secondes, nous devinons la direction musicale que les Mexicains ont choisi, du rock, du jazz et de l’expérimental, tout ça à la sauce latino.
Ce qui est intéressant c’est la sensation que l’intégralité de l’objet repose sur l’improvisation. Les anciens albums des Mexicains n’étaient t’il pas en prise directe ? Le rendu est explosif. Les morceaux on été totalement réarrangés,
Hanuman, méconnaissable, ressemble à une partie de free jazz. L’exploration et la richesse musicale de ces pays est un vrai trésor,Ixtapaest de loin l’un des morceaux-clé de l’enregistrement, l’arrangement pour sitar est superbe, nous pourrions croire que nous sommes en présence de deux pistes en une.
11 :11, est aux couleurs aériennes de Pink Floyd, un voyage entre le Mexique et Cuba.Master Maqui, est le prototype même des génériques vieillots de nos anciens films ou anciennes séries ; imaginez le crooner aux dents blanches se pavanant dans les réceptions mondaines. A noter, le mélange des genres, du festifJuan Loco, à la musique de salon,Logos, à la fois grave mais pleine de vitalité. Heureusement, ces guitaristes experts on su allier parfaitement leur jeu singulier au reste de l’orchestration, personne n’est mis à l’écart. Et c’est sans aucun doute que la palme, la perle de l’album revient à l’hymneTamacun ! Un titre complètement fou, un défouloir, des guitares, des instruments à vent endiablés, de la vie et de la joie à l’état pur !

Le pari est réussi ! Rodrigo y Gabriela nous livrent un album ambitieux, aux sonorités inhabituelles, et complètement nouveau, sans pour autant briser l’âme première du duo. Bref, Area 52 est un album à acquérir à tout prix pour découvrir de nouveaux horizons musicaux ! Un régal et une vraie réussite ! (En concert à l’Olympia les 27 et 28 Février, avec à la clé un live report.)

Total
0
Shares
Related Posts

AUSTERLITZ, Austerlitz

Autoproduction/Zimbalam/2011 Gil Charvet, Nicolas Robache et Jocelyn Soler forment Austerlitz, groupe de rock parisien à l’énergie communicative. Enigmatique…
Read More

TINARIWEN, Tassili

Universal/2011 Nouvel album des bluesmen du désert, avec trois invités de marque, Nels Cline de Wilco et Tunde…
%d blogueurs aiment cette page :