Logo Sensation Rock

WAYWARD GENTLEWOMEN, The Last For…

Nova Express Records/2011

Nouvelle livraison des Bisontins underground Wayward Gentlewomen. 16 titres enregistrés à l’ancienne mode par Lucas Trouble.
Mai 2011, le trio de Besançon, composé de http://prophetg.free.fr/hyp/img/death_skull.jpg à la guitare et au chant, Dav à la batterie et Stef à la basse et aux claviers, s’enfonce dans l’entre du Kaiser Studio (Hellbats, Second Rate, Hawaii Samurai, Tony Truant…) pour coucher sur bandes magnétiques les titres écrits jusque-là. Déjà le quatrième album et l’énergie rock sans artifices est toujours là, influencée par l’underground, de velours (le phrasé de Lou Reed sur The Preacher) ou non. Car en plus de rendre un hommage aux formations rock plus ou moins souterraines – on pense à l’urgence mélodique et le son acoustique de Gun Club et Violent Femmes et au
groove et au glam des New York Dolls -, le trio se tourne vers les ambiances cinématographiques, tendance “films avec Bela Lugosi” (l’intro de l’album et l’orgue Hammond sur plusieurs plages) et l’Angleterre de Robert Smith (I Try). Les guitares sont également bien aiguisées comme chez les Cramps (Jungle, Night Fears).
By Your Side, Stupid Idea comptent parmi les réussites de ce disque, un disque qui mêle énergie rock brute et froideur urbaine.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

STAIND, Staind

Atlantic Records/Warner/2011 Déjà dix ans que Staind déboulait avec It’s Been Awhile. Depuis, on n’avait un peu mis…
%d blogueurs aiment cette page :