Logo Sensation Rock

PINEY GIR, Geronimo !

Damaged Goods Records/2011

Voici un petit album de pop rafraichissant. Il nous est servi par Angela Penhaligon alias Piney Gir. Américaine exilée à Londres, elle délivre avec les treize pistes de Geronimo ! un hommage à la pop des 60’s mais aussi un voyage autour du globe.

Friends And Neighbours sonne comme la bande-son de vacances sur une île paradisiaque. Let’s Get Silly a des racines redneck à en sortir son drapeau sudiste et à chausser ses bottes. Mais surtout ces petites pépites des années 60 auraient permis 15 ans plus tôt à Piney Gir de danser avec Austin Powers. Here’s Looking At You, La De Daen sont des exemples parfaits ainsi que le slow Oh Lies, qui aurait pu voir nombre de couples se former aux bals de fin d’année. Et parfois même, elle remonte un peu plus le temps avec une ballade rock typique des années 50, et se permet même un anachronisme avec ses arrangements qu’on ne découvrira que plus tard chez les Beatles (It’s Our Time). Etrangement, le final Say Goodbye est un peu là pour casser tous ces sourires pop qu’on aura eus à l’écoute de Geronimo ! avec ses airs de marche funèbre au son de trompettes mariachi.

Piney Gir ne sort certainement pas le disque de l’année, mais un bon coup de musique colorée comme ça ne saurait se refuser.

Total
0
Shares
Autres publications

CAMILLE, Ilo Veyou

EMI/2011 Tout d’abord un questionnement : quand on a d’avance les références de la presse culturelle dans la…
%d blogueurs aiment cette page :