Logo Sensation Rock

CLAP YOUR HANDS SAY YEAH, Hysterical

V2/Cooperative Music/PIAS/2011

Il y a fort fort longtemps, je me souviens avoir aimé le premier album de Clap Your Hands Say Yeah puis détesté leur deuxième effort. Que nous a réservé le combo de Brooklyn pour ce troisième disque, servi quatre ans après la dernière livraison (Alec Ounsworth a, pendant ce temps-là, sorti un disque solo) ?
Dès les premières notes, on retrouve la voix nasillarde d’Alec Ounsworth, croisement entre celles de Bob Dylan et Thom Yorke, sur un Same Mistake d’intro. A ce propos, ont-ils fait la même rerreur que pour leur deuxième album, c’est-à-dire avoir composé une série de morceaux indigestes au possible ?
Les Américains ont peut-être retenu la leçon, car ici les titres sont plus directs, Hysterical, là aussi up-tempo, révèle une écriture plus spontanée. Il en va de même pour The Witness’ Dull Surprise. Ounsworth et sa bande (à ce propos, la pochette est vide de tout crédit ou information sur l’enregistrement : étonnant). La mélancolie est néanmoins toujours de mise, révélée par la voix plaintive d’Ounsworth (Misspent Youth). On appréciera tout autant Into Your Alien Arms et Ketamine And Ecstasy, qui évoquent Joy Division par ce son froid et ces synthés glacials. On entend aussi le Radiohead première mouture et les claviers malsains de certains morceaux de Muse (Yesterday Never).
Si l’écoute de premiers morceaux aux structures classiques nous rassuraient un peu, un ou deux titres fougueux et décalés, pleins de sons bizarres et de guitares réverbérées, viennent nous bousculer un peu (Maniac), et prouve que CYHSY reste ce groupe insaisissable qui aime mélanger les torchons avec les serviettes.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :