Logo Sensation Rock

GOMEZ, Whatever’s On My Mind

ATO/Eat/Sleep Records/PIAS/2011

Quelques tubes imparables sous le coude, le retour des versatiles Gomez, réponse anglaise à Death Cab For Cutie et Wilco.
Lauréats du Mercury Prize pour leur album Bring It On paru en 1998, ce quintette qui compte pas moins de trois chanteurs possède une discographie importante et est connu pour ne jamais se cantonner à un seul style. Sur Bring It On, paru à la fin des 90’s, par exemple, les cinq musiciens mélangeaient blues et pop, folk et electro à une époque où c’était assez peu répandu (il y avait bien Beck de l’autre côté de l’Atlantique…). Depuis, Gomez a sorti régulièrement des disques dans l’indifférence générale. Avec Whatever’s On My Mind, le groupe retrouve une certaine verve, un élan nouveau et ça se ressent dès les premières notes de Options, tube estival ultra-efficace. Sous la même impulsion, et à grands renforts de saxophone (Gomez flirtent plus avec les Blues Brothers qu’avec Morphine…) et de claviers kitschissimes, les Anglais troussent un I Will Take You There mi-figue mi-raisin. Just As Lost As You et Song In My Heart renouent quant à eux avec les réussites d’antan (on réécoutera également Liquid Skin (1999)). Proche d’un hit signé Death Cab, le morceau fédère rapidement et pourrait presque se faire une place sur les stades. Autre ambiance, autre chanteur, autre résultat…la ballade meilleuse Our Goodbye fait flop par trop de cordes et de piano chialeurs. Enfin, X-Rays termine le disque de belle manière.

Fulgurant par moments, ce nouvel album pourra décevoir parfois à cause de morceaux peut-être un trop faciles. Quoiqu’il en soit, Gomez reste une référence du genre.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :