Logo Sensation Rock

FARIS NOURALLAH, Se Busca

Blog Up Musique/MVS/Anticraft/2011

C’est dans l’indifférence quasi-générale et du fond de son home studio texan que Faris Nourallah sort ses disques, presque un par an.Se Busca, qui contient quelques merveilles de pop, est son septième album.
Quelques personnes ont compris depuis longtemps ce que pouvait apporter la musique de Faris au monde : quelques instants de plénitude et de douceur. Ces instants sont, au nombre de 14, réunis sur ce nouvel album. Parmi ceux qui aiment Faris et continue à promouvoir sa musique, on trouve le label lyonnais Blog Up qui s’évertue depuis quelques années à sortir les disques du Texan. Celui qui, signait Galla, délicieuse berceuse pour la fille du responsable de Blog Up (berceuse que l’on retrouve sur la première édition d’Have A Good Night, compilation destinée aux enfants), revient aujourd’hui toujours inspiré, avec ce savoir-faire pop et ce spleen.
De mélancolie, il est beaucoup question sur Se Busca, avec notamment Johnny Blue, ballade au piano digne d’un Randy Newman. Mais pas seulement, puisque Faris a été nourri au son des Kinks et des Beatles et signe ainsi quelques chansons entrainantes : Shades Of Grey, What If I Was Someone Else ?, Evil Woman
Faris continue également de construire des mini-cathédrales pop, parfois à la manière d’Elliott Smith (Julio, Set The World, Have You Ever Been In Love ?) et ce, avec les moyens du bord, une guitare et quelques synthés.
Là où d’autres se plantent à force de trop vouloir en faire, Faris Nourallah, lui, semble continuer sa petite entreprise d’artisan songwriter de talent, tout en douceur et simplicité.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :