Logo Sensation Rock

ARCTIC MONKEYS, Suck It And See

Domino/PIAS/2011

Quelques semaines après avoir composé la B.O du film Submarine, Alex Turner et ses singes reviennent avec cette quatrième réalisation.
Suck It And See : tout un programme. Si les musiciens ont débuté il n’y a pas encore dix ans dans leur garage, on se rend rapidement compte de la facilité avec laquelle ils maîtrisent maintenant leur sujet.
Ne délaissant pas leur penchant pop très british qu’on leur connaît depuis leurs débuts (The Hellcat Spangled Shalalala), les Arctic Monkeys se laissent aller dans un rock presque garage, très pêchu. Il n’y a qu’à écouter le premier single Don’t Sit Down ‘Cause I Moved Your Chair pour s’en rendre compte ou encore Brick By Brick. Ou encore le très punk Library Pictures. La voix de Turner est tout de suite reconnaissable, avec un côté nonchalant que n’aurait pas renié Ian Brown (She’s Thunderstorm). Tout le disque regorge de singles en puissance, sans pour autant se répéter.
Si elle ne fait plus la une de l’actualité, la scène britpop est encore bien vivante. Artic Monkeys en sont les fers de lance et inconsciemment ou non, ils sont les héritiers du mouvement. That’s Where You’re Wrong n’aurait pas fait tâche entre deux morceaux des Stones Roses ou des Bluetones, il y a 15 ans.
La bande à Turner confirme donc d’album en album. Et c’est avec une impatience non dissimulée qu’on attend de les voir sur scène cet été, aux Eurockéennes, notamment.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :