Logo Sensation Rock

Pamela Hute, Turtle Tales From Overseas

Guess What !

3 mai 2010

Sous ses lunettes quelque peu envahissantes, Pamela Hute nous offre son premier album après deux EPs et pas mal de concerts. Turtle Tales From Overseas sort en effet ces jours-ci sur Guess What !, nouveau label de Vincent Frèrebeau (Tôt Ou Tard) qui se consacre ici au rock. Du rock donc pour Pamela Hute, mâtiné également d’une belle pop à entendre l’efficace Don’t Help Me, single en puissance de la part du trio ou Tell Me More, court mais là encore très bon, batterie métronomique souvent, guitare volubile et une voix qui n’a rien à envier à nos cousins anglo-saxons. Un premier album d’une étonnante maîtrise sonore, production léchée ou rien ne dépasse et pourtant l’énergie est bien là dans toute sa spontanéité, le feu couvant sous la glace à l’image du – finalement – bien nommé Hysterical qui enfle à mesure que le morceau avance, sous-tendu d’un léger arrière-plan électro. Il faut dire que le power trio de Pamela Hute sait entretenir un rythme tendu entre rock et pop (les chœurs sur le refrain de Chocolate Soup, le piano au déhanchement liverpoolien de Parachute, You Call Me Dear dont l’emphase et l’écriture racée nous rappellent les belles heures de Radiohead). Entre deux titres de cette pop savamment orchestrée, quelques coups de surin bien sentis comme le très garage punk Umbrella ou encore Taste It, qui rappellera les premiers albums de Placebo pour ce savant mélange de punk et de pop. Tandis qu’un planant Pink Safari clôt l’album sur une note mélancolique, on se dit qu’il en deviendrait presque urgent d’aller rencontrer ce trio en live.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

COEUR DE PIRATE, Blonde

Universal/2011 La plus craquante des petites Québecoises revient avec Blonde, disque plutôt culotté et rétro qui lorgne définitivement…