Logo Sensation Rock

Steve Amber

Qui?

Un quatuor originaire de Brest et parisien d’adoption.

Tout commence fin 2009 par la formation, sur les bancs d’un lycée, d’une bande de bons camarades parmi lesquels figurent Tchaz 
Locke (un britannique) ainsi que Greg Demson et Fred Pennec mais, à l’époque, il n’est pas encore véritablement question de musique.

C’est en 2015 que le projet Steve Amber prend officiellement corps: Steve Amber est le nom d’un personnage fictif, chose pour le 
moins curieuse pour le nom d’un groupe. « Un monstre à trois têtes » comme les membres du groupe se plaisent à se définir.

Greg, ex membre de Parlor Snakes, devient naturellement batteur alors que Tchaz, la tête de gondole, prend en charge composition, 
chant et partie guitare.

Quoi?
Les premières compos de Steve Amber s’avèrent résolument pure folk puis, par la suite, sont inclus des claviers et de la guitare 
électrique: la folk naturelle se transforme en folk psyché.

Le répertoire d’influences est varié et vaste: Fleet Foxes, Radiohead, The Black Angels et même, de temps à autres, un soupçon de 
Ty Segall. La folk psyché tente effectivement et réussit même avec brio une incursion dans le style rock, claviers et guitares électriques 
cohabitants de la manière la plus habile qui soit. Un ensemble musical génialement vocalisé par Tchaz dont le chant est dynamique, 
clair et décidé.

Quand et où?

En 2016, à peine un an après le lancement du groupe, une chaîne Youtube est créée par les membres de Steve Amber et de 
The Psychotic Monks devenus des amis. Elle a pour nom From A Temple On The Hill et diffuse essentiellement des live sessions.

Cette même année 2016, l’EP éponyme Steve Amber voit également le jour, marquant l’entrée de la formation bresto/parisienne dans 
le vif du sujet. Steve Amber est à présent un quatuor puisque Matteo Casati, bassiste de Nobody’s Cult, rejoint le trio en 2019 alors que 
Steve Amber, en septembre 2018, a vu paraître son second EP intitulé, à l’instar de sa chaîne Youtube, From A Temple On The Hill. 
Dès lors, tout s’accélère et s’enchaîne à une allure vertigineuse pour Steve Amber car un projet de LP est évoqué. Le carnet de relations 
s’étoffe avec l’arrivée, à la production et en tant qu’ingénieur du son, du chanteur de Shoefeti Henri d’Armancourt ainsi que de Yann 
Landry comme attaché de presse. Le label Tadam Records est fondé par cette association Steve Amber/Shoefeti mais la pandémie vient 
tout remettre en question, bien que l’enregistrement ait tout de même débuté en décembre 2019.

Fort heureusement, les choses ont repris leur cours et la musique ses droits. Le single Empathy Drive, tout en bonnes boucles 
synthétiques et guitares, est sorti le 8 octobre dernier. Ce tubesque Empathy Drive qui, espérons-le, appellera d’autres singles mais, 
de façon certaine, l’album Hypnagogia est annoncé pour avril 2022 chez Tadam Records. Souhaitons que cette future sortie ne sera pas, 
comme tant d’autres, repoussée ad vitam æternam tellement l’impatience est grande d’assister à la naissance de ce LP.

Cependant, pour profiter d’Empathy Drive, pas besoin d’attendre car cela peut se faire dès à présent. Dès les premiers accords, on est 
déjà conquis et il ne fait désormais aucun doute que Steve Amber ira loin!

 
Total
16
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :