Logo Sensation Rock

Les sorties d’albums de la semaine #02 – 15 janvier 2021

Coucou dépression c’est le 3ème lundi de l’année, LE lundi du Blue Monday ! El famoso jour le plus “déprimant de l’année” ou l’on constate déjà les premiers écarts sur nos bonnes résolutions, la prise de poids sur la balance, le sale-temps persistant, le couvre feux généralisé à 18h00 et se rappeler que Guy ton collègue toujours aussi con-con que l’année dernière sera encore là dans ton quotidien à te pourrir avec sa sonnerie de Michel Sardou à balle et ses blagues douteuses période Michel Leeb. Le premier à te critiquer quand tu mets du Post-Hardcore dans l’espace co-working en plus… un monde !

Allez, on se ravira de savoir que cette deuxième semaine de janvier (d’une année déjà pourrave, puisqu’elle nous aura déjà pris Jean-Pierre Bacri en l’espace de quelques jours…) nous propose une belle brochette d’albums et EP qui figureront déjà à n’en pas douter dans les tops de fin d’année !

Petit projecteur sur les grosses et les plus confidentielles galettes “Rock” au sens large du terme déjà disponibles dans vos boutiques et sur les plateformes habituelles :

Au programme :

La sortie de la semaine est encore Post-Punk dans le sang comme les tripes (on vous avait prévenu sur la couleur de cette année) avec le second opus des londonien de Shame. Porté par la maturité des textes de son leader Charlie Steen, tombé dans un pot de mélancolie albionesque et par un cloisonnement monacal dans un objectif de recherche de déconstruction sonore. Le quintet, sans arriver à virer sa cuti et son fort accent local, aborde cette nouvelle décennie musicale sous le signe de l’exploration comportementale. Une expédition sonore dans les pas des grands patrons de la scène actuelle. De la mélodie derrière le fouillis, un mix plus subtil et moins “punk” que son prédécesseur, DTP pour les intimes est un nouveau disque interrogatif d’un groupe en transition vers les nouvelles obligations de l’âge. Épuisé par les successions de dates aux quatre coins du globe et par l’introspection forcée par les deux années avant le confinement. Drunk Tank Pink est un disque deuil, joyeusement morose. Un beau baptême qui permets à Shame de s’élever dans une cours des miracles ou les Fontaines D.C. y ont pris entrée avec eux aussi un second opus savoureusement d’actualité et générationnel.

Autre grosse sortie de ce début d’année avec l’EP “confinement” des américains de Beach Bunny. Le groupe de Teenage Rock from Illinois qui monte en ce moment sur la côte Est, prouvant avec Blame Game son statut de potentiel successeur à Paramore dans cette case abandonnée depuis quelques année. Buck Meek le guitariste, parolier et homme de main des Big Thief à la voix si particulière sort quand à lui son deuxième album solo. Les trublions de Sleaford Mods sont aussi de la parti avec un nouveau disque saupoudré de superbe featuring tout en proposant un mix moins lofi. Autre retour, les anglais de You Me At Six qui continuent à enchainer les albums studios en cadence usine. Déesse avec un pied dans le doom et  l’autre dans l’indie folk, Emma Ruth Rundle revient avec les énigmatiques Thou à l’occasion d’un EP compagnon à la collaboration parue l’année dernière, magique. Un album remix pour l’excellente galette de Samia parue elle aussi en 2020. Les norvégiens barrés de Pom Poko large en plein mer un second opus ma. En bref, on mentionnera la subtile voix de Pearl Charles dans une Americana revisitée, le retour des discret des Midnight Sisters, la sortie dans les disquaires du dernier née jazzy de Robohands et la découverte germanique de ce début d’année avec les Blackout Problems.

SHAME – Drunk Tank Pink / Dead Oceans Record (Post-Punk)

Beach Bunny –  Blame Game / Mom+Pop (EP) (Teenage Rock)

Sleaford Mods – Spare Ribs / RoughTrade (Post-Punk)

Emma Ruth Rundle & Thou – The Helm Of Sorrow / Sacred Bones Records (EP) (Doom Fok)

Samia – The Baby Reimaginated / (Remix) (Poptronica)

You Me At Six – Suckapunch / Underdog Records (Pop-Rock)

Pom Poko – Cheater / Bella Union (Pop-Punk)

Buck Meek – Two Saviors / Keeled Scane (Folk)

Pearl Charles – Magic Mirror / Kanine Records (Americana)

Midnight Sister – Painting The Rose / Jagjaguwar (Art-Rock)

Robohands – Shapes / Proved Records (Alt-Jazz)

Blackout Problems – DARK / Sony Music (Pop-Rock)

Total
1
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :