Logo Sensation Rock

GHOST + ALL THEM WITCHES + TRIBULATION, le vendredi 13 décembre 2019, Le Zénith, Strasbourg (67)

Il fallait être au Zénith, tout simplement. On ne pouvait imaginer plus belle soirée pour célébrer le mastodonte qu’est devenu au fil de ces dernières années le groupe Ghost. Un rouleau compresseur élégant, oscillant entre les sombres riffs de guitares métal des débuts et les refrains pop qui ont rendu le groupe “acceptable” par le plus grand nombre. 

Car c’est bien en nombre que ce sont déplacés les spectateurs ce vendredi 13 décembre. On dénombrait déjà plusieurs dizaines de fans dans l’après-midi bien avant que les portes de l’arène bas-rhinoise ne s’ouvrent. Et il fallait compter aussi sur les deux groupes en ouverture de soirée qui ont d’ailleurs rendu ce début de weekend si spécial et éclectique. 
TRIBULATION

Tribulation nous aura séduit par une atmosphère des plus particulières, une ambiance singulière, obscure et envoûtante qui définira d’ailleurs très bien la prestation du groupe qui n’aura pas manquer de séduire une foule encore quelque peu parsemée à ce moment de la soirée.

 

ALL THEM WITCHES

Puis vient le concert des chouchous All Them Witches made in Nashville Tennessee. Un band dont l’envergure ne cesse de s’accroître depuis plusieurs années et qui a réaffirmé son statut de groupe à suivre avec son dernier album atw sorti début 2019. Un show sobre et efficace, plus brutal qu’à l’accoutumée (certainement plus proche de l’esprit du plateau des trois groupes) nous aura pris au vif. Un concert mention gros son sans chichi nous aura ravi les oreilles avant l’arrivée attendue de Ghost.

 

GHOST

Ghost is Ghost. On sait désormais a quoi s’attendre avec la bande à Tobias. On reste bouche bée devant un show calé au millimètre, avec une rigueur technique qui fait écho à d’innombrables traits d’humour qui jalonnent une performance réglée comme sur du papier à musique. Une théâtralité qui fait le succès de Ghost au-delà des chansons. D’ailleurs de ce point de vue là, pas vraiment de surprise et c’est ce qu’on peut regretter. Car même si la machine écrase tout sur son passage et nous montre ici au Zénith de Strasbourg toute sa splendeur, la redondance de la recette mélodique peut sur la longueur lasser le spectateur. Dur et dark sur les couplets, doux et sucré sur les refrains : Ghost vaut mieux que ça même s’il faut reconnaître que ça le fait à 100 pourcents. Est-ce qu’on aura de nouveau droit à un Ghost moins pop et plus méchant ?

Quoiqu’il en soit, bravo pour cette mise en scène impeccable qui aura su montrer l’intérêt de chaque euro dépensé par le spectateur pour venir voir cette performance. Et plus largement, la soirée aura été forte de la variété des univers musicaux des trois groupes faisant partie de cette tournée.

Texte: Jérémy CARDOT

Crédit photos: Benoît GILBERT

Merci à Him Média!

Total
7
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :