Logo Sensation Rock

CHAPELIER FOU, Muance

Louis Warynski, mieux connu sous le nom de Chapelier Fou, nous laissait en 2014 avec la merveille qu’était son album Deltas. Une qualification qui semblerait se répéter aujourd’hui avec la sortie de son tout nouvel opus, intitulé Muance, sur le label Ici d’ailleurs. Une production ultra musicale et travaillée, plongeant l’auditeur dans une atmosphère composée à la fois d’une électronique planante et rythmée, mais aussi d’une multitude d’instruments organiques, pour un rendu d’une exquise saveur.

Avec la volonté d’une constante évolution musicale depuis ses débuts, il y a maintenant une dizaine d’années, le Lorrain choisit de rappeler cette envie dès le titre de l’album, Muance, à travers la contraction de « mue / mutation » et « nuance ». L’idée de la métamorphose artistique se fait connaître, mais aussi entendre à travers l’ensemble des titres.

Et en effet. Si l’artiste, pour sa précédente production, avait souhaité travailler avec de nombreux musiciens pour ses arrangements en live, c’est cette fois pour la composition entière de Muance qu’il fait ressortir ce caractère multi-instrumentiste affirmé. L’utilisation d’instruments à cordes ou à vent tels que la clarinette, la guitare et le violon, y est omniprésente. Ces sonorités couplées aux samples électroniques en révèlent l’essence même de l’album, à l’image de l’excellent premier titre, Philémon.

On retrouvera d’ailleurs cette mécanique sur les morceaux Cavalcade, Temps Utile, ALK ou Guillotine ; rythmés et synthétiques, la présence des mélodies classiques vient s’y incorporer avec une incroyable agilité.

Les machines peuvent cependant être davantage mises à l’honneur, dans les titres Stiiitches ou Oracle notamment, où bien que l’on y retrouve toujours la même caractéristique que pour les précédents morceaux évoqués, il semblerait que les instruments orchestraux soit un brin délaissés au profit des synthétiseurs.

A l’inverse, qu’il s’agisse d’Artifices, d’Antivalse, Les Octaves Brisées ou encore Super Hexacordum – dont les titres laissent peut-être deviner ce à quoi nous pouvons nous attendre – la pluralité des vents, des cordes et des percussions résonnent à l’unisson de manière extraordinairement belle.

Le Chapelier Fou livre ici l’une de ses plus jolies productions, et saura sans nul doute convaincre les moins adeptes de la musique électronique en y imposant un distinctif classique et organique plus qu’appréciable.

 

 

Artiste : Chapelier Fou

Album :  Muance

Label/Distribution : Ici d’ailleurs

Date de sortie : 20/10/2017

Genre : Electronique

Catégorie : Album Rock

Total
29
Shares
Related Posts