Logo Sensation Rock

LIVE REPORT: DELTRON 3030, Fri-Son, Fribourg (CH), Samedi 22 Novembre 2014

Alors qu’un épais brouillard plonge Fribourg dans une ambiance digne d’un film d’épouvante se déroulant en Angleterre victorienne, le Fri-Son se fait étape du supergroupe de hip-hop pour le Event 2 Tour.
Malgré la renommée des trois musiciens formant le groupe – Dan The Automator, Del The Funky Homosapien et Kid Koala – , la configuration de la salle est réduite de moitié, signe qu’on sera loin du sold out ce soir. Mais qu’importe, ce ne sera qu’un détail, et comme le veut le proverbe, les absents ont toujours tort.
Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, la première partie est assurée par Kid Koala qui va mixer pendant quarante cinq minutes, en parfait chauffeur de salle. Le DJ jongle avec ses trois platines et envoie des sons de très bon goût, des Beastie Boys à Louis Armstrong, en passant par les Whites Stripes. Le Kid ne tient pas en place et décide de descendre dans le public pour faire la chenille – rien à voir avec celle du mariage de ma cousine – et il laisse à l’audience la liberté de jouer avec sa game boy à beats. Après nous avoir passer les titres préférés de sa fille de cinq ans et de sa mère, Kid Koala conclue cette mise en bouche pour mieux revenir un court instant plus tard avec le combo.
Kid Koala @ Fri-Son

Ce soir, le trio n’est pas seulement accompagné de son groupe habituel, mais l’ensemble vient s’étoffer pour l’occasion de tout un orchestre, créé pour l’occasion, le Fri-Son Orchestra. Choristes, cuivres et cordes viennent donc donner encore plus de dimension au hip-hop opéra de Deltron 3030.
Une fois n’est pas coutume, Del The Funky Homosapien arrive sur scène sans son skate pour entamer la setlist qui s’ouvre comme sur le premier album éponyme du groupe. State Of The Nation comme intro et 3030, qui tout de suite met en lumière l’orchestre, qui n’a reçu les partitions que quatre jours plus tôt mais qui a su tout de suite s’approprier l’univers de Deltron, le tout sous la baguette du chef d’orchestre Dan The Automator qui a sorti la queue de pie pour l’occasion. Positive Contact vient ensuite pour un titre très old school, avant City Rising From The Ashes où les chœurs remplacent Mike Patton sur le refrain.
Classique pendant les concerts de Deltron 3030, Dan Nakamura invite le public à reprendre le refrain de Nobody Can, peut être pas l’exercice le plus facile, mais  l’audience s’en sort plutôt pas mal ce soir sur ce titre au groove et au riff de guitare funk imparables. “Deltron is our hero and if he can’t do it, nobody can”.
Dan The Automator @ Fri Son
Kid Koala, toujours pas fatigué, monte sur ses platines pour pouvoir faire le grand saut lors de Melding Of The Minds, alors que pendant ce temps-là, Del ne cesse de martyriser la poupée qui trône devant les tables de Dan. Les cordes du Fri-Son Orchestra sont mises à l’honneur sur l’odyssée de The Return, qui explose alors en véritable space opéra. The Agony nous offre notre petite dose de Mary Elizabeth Winstead, une agonie qui sert idéalement d’introduction à la très sombre et angoissante Virus.
Après les cordes, se sont les cuivres qui sont mis en lumière sur Madness, où Del entonne un refrain étonnamment pop. Des cuivres qui comme ceux de la cavalerie lancent Memory Loss, morceau assez festif et encore une fois old school.
C’est l’heure du rappel en deux temps. Le premier avec Do You Remember, où la mélancolie est reine. Et un second temps jouissif comme à chaque fois avec Clint Eastwood, fruit de la collaboration entre Del The Funky Homosapien, Dan The Automator et Damon Albarn sur un sombre projet au sobriquet de grand singe, et où ce soir on se dit que le trombone est vraiment le plus bel instrument du monde pour ce final en apothéose.
Grand concert ce soir, avec un trio comme à chaque fois impeccable et surtout un grand coup de chapeau et de bonnet au Fri-Son Orchestra, qui a permis d’amener la performance vers une autre dimension, une dimension d’un autre monde, celui de Deltron 3030.

Setlist:

. State Of The Nation
. 3030
. Positive Contact
. City Rising From The Ashes
. Nobody Can
. Mastermind
. Melding Of The Minds
. The Return
. The Agony
. Kid Koala solo
. Virus
. Madness
. My Only Love
. Memory Loss

. Do You Remember
. Clint Eastwood

Un grand merci à toute l’équipe du Fri-Son et à Julia.
Photos par – F.

Total
0
Shares
1 comment

Comments are closed.

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :