Logo Sensation Rock

LIVE REPORT : ALABAMA SHAKES, La Flèche d’Or, Paris, 02 mai 2012

Alabama Shakes, ce groupe vous dit-il quelque chose ? Leur premier album, Boys and Girls, est sorti le 10 avril. Quelques temps auparavant un concert fût annoncé dans une petite salle Parisienne ; nous ne pouvions pas manquer ça !

Ouverture des portes à 19h30. Depuis 18h30, sous une pluie battante, une camarade et moi attendons devant l’entrée de La Flèche d’or. C’est long mais l’enthousiasme est là. Nous pouvons apercevoir Brittany, Zac et Heath à travers les carreaux. On discute, on râle pour passer le temps. 19h40, nous pouvons entrer. Nous ne pouvions être mieux placés : contre la scène, accoudés aux amplis de retour, en première ligne. Great Fire Mountain, pop sympathique, en guise de première partie nous offre un set court. Les techniciens s’activent et préparent la scène pour le groupe tant attendu. Et ils se font désirer.

Les lumières s’éteignent, on y aurait presque cru, mais il y a un problème technique. La foule commence à s’agiter : “Shakes ! Shakes ! Shakes !” Après une longue attente Brittany et ses potes se lancent avec Goin’ to the Party. Nous sommes prévenus, on va nous en envoyer plein la figure. Hold On est brillant et gagne en ampleur par rapport à la version album, on ne peut s‘empêcher de chanter. Ce qui est frappant, c’est la sérénité du groupe, ils sont contents d’être là et nous le font sentir.

6999100688_2bb887b760.jpg

La charismatique Brittany est imposante, captivante du début à la fin. On lui lance des “Give it to us”, on l’appelle, et à chaque fois on a une réponse ou un immense sourire. Il en est de même pour les autres musiciens pourtant quelque peu en retrait mais néanmoins excellents. Le pianiste assure la section rythmique, Heath se montre comme étant un très bon guitariste, toujours très concentré sur son jeux rock ‘n’ roll, tandis que Zac et Steve envois le beat et nous font vibrer. Nous avons droit à la petite histoire pour le morceau Boys & Girls (coup de cœur), un bel hommage pour un ami.

Brittany est quelqu’un qui vit la musique, elle semble vouloir aller jusqu’au bout quitte à s’effondrer sur scène. Nous avons des hauts le cœur sur You Ain’t Alone, la chanteuse en à sacrément dans le ventre et nous donne la chaire de poule. Le premier set se terminera avec le très rock n’roll Heavy Chevy, de quoi remuer une maison de retraite. Alabama Shakes reviendront pour deux morceaux rappel, le calme après la tempête. Ils nous saluent mais nous en voulons encore.

Nous ressortons, un grand sourire aux lèvres, le groupe d’Athens nous a définitivement convaincu. C’est un groupe qui se révèle être bien meilleur sur scène que sur album, du grand spectacle en tout simplicité et camaraderie.

Setlist :

Goin’ to the party

Makin me itch

Hold on

Hang loose

Always allright

I found you

Rise to the sun

Boys & girls

Be mine

I ain’t the same

On your way

You ain’t alone

Hurricane strut

Mama

Heavy Chevy

Total
0
Shares