Logo Sensation Rock

OUR LADY PEACE, Curve

Warner/2012

Les Canadiens de Our Lady Peace s’étaient mis en lumière en France en 1997 avec leur second album Clumsy. Production forte en hits rock indie imparables (Superman’s Dead, Clumsy présent sur la B.O. de I Know What You Did Last Summer). De l’eau est passé sous les ponts, l’intérêt pour le groupe s’est dissipé aussi vite qu’il était apparu. Pour autant, les productions se sont enchainées et Curve est la huitème du quatuor. Ceux qui auront jeter un coup d’oeil de temps à autres au groupe de Raine Maida auront pu entendre des morceaux à visée radio FM américaine, finalement ne laissant pas un souvenir impérissable. Ici, OLP a d’abord voulu écrire une musique que eux auraient envie d’écouter. Et cela donne Curve, une très bonne cuvée, loin du formatage radio, qui possède aussi bien des pistes à l’adhésion immédiate (Heavyweight, As Fast As You Can) que d’autres qui méritent d’être écoutées attentivement pour vraiment les appréhender. Les intimistes Will Someday Change, assez dépouillée, ou If This Is It. Allowance a un air de Arcade Fire. Mais le meilleur du disque se trouve en toute fin, et qui en fait sa réussite. Rabbits d’abord, qui démarre sur une guitare saturée pour devenir ensuite aérienne, sous la coupe d’une basse plânante. Et Mettle, conclusion sombre de Curve, où Maida semble chanter d’une autre dimension. On n’est pas sûr que Our Lady Peace se mette de nouveau en lumière avec Curve, d’autant que celui-ci n’est pas abordable à la première écoute. Mais on ne saurait juste vous conseiller d’y être un peu curieux pour avoir une bonne surprise.

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :