Logo Sensation Rock

THE CRANBERRIES, Roses

Cooking Vinyl/PIAS/2012

L’âge. L’annonce du nouvel album des Cranberries m’a fait le même effet qu’à Kyan Khojandi dans l’épisode “Bref, J’ai 30 ans”. Les Simpson ont 23 ans, Jurassic Park a 19 ans et on pourrait ajouter No Need To Argue à 18 ans. Album plein de souvenirs, sur lequel je roulais des patins au son de Dreaming My Dreams ou de Twenty One (mais pas à la même fille). Un album tant réussi que énervant, destin inévitable des mégasuccès. Alors qu’en est-il de se replonger dans une nouvelle production du groupe, la première depuis 10 ans, après les pérégrinations solos de Dolores O’Riordan? Roses est donc le nom de cette mouture, et une seule écoute suffit pour être plutôt séduit. On a un équilibre entre pistes qui seront sans doute aucun les singles du LP (Tomorrow, Show Me The Way, Schizophrenic Playboy) et morceaux plus intimistes. Et on se penchera plus vers ceux-ci, où O’Riordan se laisse moins aller à ses tics vocaux. Ainsi, on aime les arrangements celtiques de Conduct, comme pour ne pas oublier les origines des Cranberries. Des petites innovations comme cette Fire & Soul aérienne au refrain pop léger, ou la ballade folk So Good et le final acoustique Roses. Et le quatuor tient certainement une de ces meilleurs chansons avec Raining My Heart, aux jolis arrangements d’accordéon. Alors même si on a pris un coup de vieux ou bien même si on n’a aucune histoire affective avec eux, Roses est une réussite, moins prétentieuse que n’a pu l’être certains de ces prédecesseurs et qui souligne une maturité nouvelle dans l’écriture, une envie de se faire plaisir plus que d’en mettre plein la vue.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

GUANO APES, Offline

Epic/Columbia/2014 Nouvelle production dans l’indifférence générale d’un des flambeaux du rock germanique du siècle dernier, 3 ans après…