Logo Sensation Rock

CULTS, Cults

In The Name Of/Columbia/Sony/2011

Première signature du label créé par Lily Allen, un duo New-Yorkais de choc délivre un album d’indie pop épatante et éclatante.
Avec quelques bouts de ficelles (une guitare, des voix…), le duo formé par Brian Oblivion et Madeline Follin a tout compris, suit le sillon tracé par d’autres duos rock mais avec ce petit truc en plus : les années 60 en ligne de mire.
Là où certains restent ancrés dans ce style, en en respectant les codes jusqu’au moindre détail, Cults injectent quelque chose de très frais et décomplexé dans leur musique, sans forcément ajouter des artifices ou enrichir la production. Il faut écouter ce tube impeccable qu’est Go Outside, porté par un xylophone mâlin.
Tous les autres titres sont chantés d’une voix blanche, avec des choeurs en pagaille et des guitares sâturées comme il faut. On en déduit vite que ces deux-là n’ont pas besoin de grand-chose pour faire vivre ces morceaux à l’efficacité redoutable. On pense parfois à du Beach House en plus réveillé (l’incroyable Rave On), à Lykke Li (Bad Things), aux Shangri-Las ou aux Supremes souvent (You Know What I Mean, Most Wanted), aux Kills aussi (Abducted).

Très bonne entrée en matière, donc, pour Cults, qui deviendront peut-être cultes d’ici peu.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :