Disques

MARK LANEGAN BAND, Phantom Radio

Heavenly/Differ-ant/2014

Mark Lanegan est de retour avec un album plein de synthés sortis tout droit des années 80, qui malgré un No Bells On Sunday peu convaincant en guise d’amuse-bouche, se montre moins pire que ce que à quoi on pouvait s’attendre, bien au contraire. +

Découvertes

DECOUVERTE : KCPK

Qui ? KCPK, à ne pas confondre avec l’autre grand groupe en majuscule SBRTK, même si tous deux partagent le même goût de l’ombre. Collectif se définissant comme « à géométrie variable » – monstre hybride en perpétuel renouvellement – KCPK vise à déchainer les passions et à nous fasciner.

Quoi ? Du synthé, des boucles taillées pour un dance-floor froid. Ça monte crescendo, nos yeux restent rivés sur la vidéo qui défile si l’on regarde leur unique et merveilleux clip.

Quand ? Better Love, le seul titre disponible pour le moment, a été enregistré le 8 septembre. Le clip sent l’hyper-esthétisme, l’univers pré-défini qui ne demande qu’à exploser. Un palais cauchemardesque, un noir et blanc tranché à la Sin City, bourreau,  masques, inversion des rôles grenés, c’est fou, beau et on en redemande.

Où ? Sur le label indépendant PIAS (qui a signé Miossec ou Agnes Obel). On prédit donc de grands jours – de grandes nuits – devant ce beau monstre. Jabberwocky a même déjà remixé ce titre initial, c’est dire à quel point il est impératif d’aller le côtoyer. Version pile et initiale un son dur qui provoque des engelures ; version face un remix plus doux et rêveur. A vous de choisir.

Live report & ITWs

INTERVIEW : TRIGGERFINGER

Nous retrouvons dans les loges le trio infernal des Triggerfinger, affublés comme dans leur dernier clip de tenues décontractées. Ils sont calmes,  posés. Rien ne laisse présager l’incroyable déferlante de solos qu’ils offriront, quelques minutes plus tard, au public de la Rodia.

+

Album du mois

MARIANNE FAITHFULL, Give My Love To London

Naïve/2014

Un nom qui se passe de présentation. Pour fêter ses cinquante ans de carrière, Marianne Faithfull convie du beau monde sur son nouvel album qui célèbre dignement ce demi-siècle de présence dans le paysage musical anglais. +