Logo Sensation Rock

SUFJAN STEVENS, Carrie & Lowell

Quand Sufjan Stevens annonce la sortie d’un nouvel album, les barbes des milliers d’hipsters de Brooklyn frisent pour se transformer en moustaches à la Dali. Mais sorti de cet effet « Sufjan » sur la planète des « mieux » pensants de la musique, le jeune prodige américain signe (encore) un album magique et scintillant ! 

Considéré comme le futur espoir du folk au début 2000 pour les sorties de Michigan et Seven Swans, Sufjan Stevens a montré qu’il était bien plus que ça et qu’il ne s’arrêterait pas à être la réponse américaine à King Of Convenience. S’en est suivi le magistral Illinois, plus orchestré, plus pop et grandiloquent. À partir de ce chef-d’œuvre, Sufjan Stevens a sorti pas moins de 7 albums, EP, coffrets en 10 ans, en s’égarant parfois jusqu’à de l’électro dense et bouillonnante (The Age Of Adz). Mais Carrie & Lowell est un vrai retour aux sources avec des titres minimalistes, délicats presque fragiles qui devraient ravir les amoureux des premiers albums. Pas un seul coup de batterie, aucune trace d’une quelconque séquence rythmique, tous les titres sont basés sur une ou deux mélodies, souvent interprétées à la guitare ou au piano, avec des voix doublées du début à la fin. Pour les aficionados, on est souvent très proche du morceau John Wayne Macy Jr présent sur Illinois. Carrie & Lowell fait office de journal intime d’adolescent du centre des États Unis, celui avec des noms d’amoureuses et des petits autocollants représentant des étoiles et des bisous. Toutes les chansons traitent de la période où Sufjan Stevens habitait chez sa mère (Carrie) et son beau père (Lowell), avec parfois des moments sombres comme dans Four of July. Les chansons sont comme susurrées dans le creux de l’oreille, avec une voix à la fois très posée et envoutante. Sufjan Stevens est un habitué des participations massives, comme la présence quasi obligatoire de My Brighest Diamond sur les précédents albums, mais cette fois-ci, ces chansons de poche délicates ont été enregistrées en solo dans le plus grand secret. Sufjan Stevens nous montre qu’il peut encore faire un album dépouillé avec grâce et élégance, on n’était pas très inquiet, mais quand même, ce retour aux sources fait beaucoup de bien !

À coup sûr un des albums marquants de 2015 !

Artiste : Sufjan Stevens

Album :  Carrie & Lowell

Label/distribution : Asthmatic Kitty Records

Date de sortie : 31/03/2015

Genre : folk / rock expérimental

Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :