Logo Sensation Rock

GUANO APES, Offline

Epic/Columbia/2014

Nouvelle production dans l’indifférence générale d’un des flambeaux du rock germanique du siècle dernier, 3 ans après un Bel Air qui n’avait de beau que le nom.
On pourrait se poser la question de l’intérêt de se jeter sur un disque d’un combo qu’on a tant aimé autrefois, usé les CD, crié à tue-tête les refrains au volant de notre première automobile et qui après un long hiatus avait remis le couvert avec un essai peu concluant.  Et bien, Offline c’est un peu comme se souvenir d’une ex. On écoute ce nouvel opus du groupe de Sandra Nasic comme on irait jeter un oeil sur la page Facebook de son ex pour savoir ce qu’elle devient. Mais au final, ça ne nous apporte rien, au mieux quelques bons souvenirs mais on se dit qu’on a bien fait d’avancer de notre côté. Comme il y aurait bien une ou deux photos qui nous attirerait l’oeil (et encore, Sandra, c’est quoi ce nouveau look, où sont tes baggies?), il y a bien deux-trois pistes ici qui accrochent notre oreille (Jiggle, Long Way Home), mais après tout, si on n’a pas eu de nouvelle depuis longtemps, c’est qu’on est passé à autre chose. Il n’y a pas de rancune, c’est juste la nostalgie qui a parlé un instant.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

PLACEBO, Loud Like Love

Elevator Lady Ltd/Universal/2013 Le nouvel album de Placebo sort aujourd’hui et tout le monde semble s’en foutre royalement,…