Logo Sensation Rock

PEARL JAM, Live At The Orpheum Theatre

Sony Music/2011

Alors que la scène de Seattle et le label Sub Pop reviennent sur le devant de la scène via la vague folk de Fleet Foxes, The Head And The Heart, Low et consorts, les vétérans grunge de la décennie 90 font de la résistance.
A l’occasion de la réédition de Vs. et de Vitalogy, Pearl Jam plonge dans ses archives et nous offre un concert qui transpire bon l’époque (révolue ?) de cette fameuse musique dérivée du punk et du heavy metal.
Ce live fût enregistré en 1994 lors de la tournée de Vs., on retrouve donc logiquement une grande partie de morceaux tirés de l’opus. Les classiques qu’on ne présente plus comme Daughter ou Rearviewmirror. Le teigneux Blood où Eddie Vedder crie à s’en faire exploser l’organe. Ou encore le formidable Rats, hyper malsain, métaphore du comportement humain vu chez le rongeur. Jeff Ament nous sort son meilleur groove à la basse et rééditera plus tard sur Dirty Frank. On trouve déjà quelque morceau de Vitalogy, qui ne sortira qu’à la fin de l’année, ainsi si Not For You ou Tremor Christ sont très proche de la version studio finale, Immortality est encore au stade d’ébauche, en témoignent les paroles totalement différentes de l’enregistrement définitif.
Pearl Jam n’oublie pas de nous servir quelques reprises: Sonic Reducer des Dead Boys en duo avec Mark Arm de Mudhoney (Sub Pop encore). Et surtout on salue Neil Young au travers d’un Fuckin’ Up épique.
Après un Live On Ten Legs en demi-teinte, Pearl Jam nous offre là une archive live qui est un parfait condensé des trois premiers albums du quintet. Avec un nouvel album studio probable pour la fin d’année et un opus solo d’Eddie Vedder en mai, 2011 est définitivement une année qui ravira les fans de PJ.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

BOB DYLAN, Tempest

Columbia/Sony/2012 “Gna gna blowin’, gna gna wind…” avaient pu entendre les festivaliers lors du concert froid de Bob…